Données de janvier 2017

Jonathan BAMBA

Né le  26/03/1996 A Alfortville (94)
Taille: 1, m Poids: 6 kg Nationalité: Français

Poste

Attaquant ou milieu excentré 

Au club depuis:  été 2011 : contrat professionnel signé le  29/04/2014 (contrat qui court jusqu'en 2018)
Premier match en L1:  
ASSE-Paris SG : 0-1 le 25 janvier 2015
Clubs précédents: 
Charenton CAP, Alfortville UJ Arménienne
Palmarès: 
Champion de France U17 (2013)
Nombre de matches en L1: 8 

Buts: 1
 
Sélections : International U16 (2 sélections), U18 (3 sélections), U20 (6 sélections)
A lire :   La signature de Jonathan Bamba 
               Bamba en difficulté à Saint-Trond (2 janvier 2017)
               Bamba prêté au SCO Angers (4 janvier 2017)
               Jonathan Bamba retrouve Abdel Bouhazama au SCO Angers (21 janvier 2017)

Prêté au Paris FC le 19 janvier 2016 : lire l'info 
Prêté à Saint-Trond le 17 août 2016 : lire l'info              

Le 29 avril 2014, Jonathan Bamba, âgé d'un peu plus de 18 ans, signe un contrat professionnel qui le lie à l'ASSE.
Jonathan a débuté le football à l’âge de 6 ans au Charenton CAP.
Ensuite de 9 ans à 15 ans il a été licencié à l'UJ Alfortville Arménienne. Il est repéré par l'ASSE où il arrive durant l'été 2011. Il franchit rapidement les échelons en gagnant les titres de Champion de Ligue avec les U15 (2012), Champion de France avec les U17 (2013). La saison suivante, il joue en CFA2, et se voit proposer un contrat professionnel qu'il signe le 29 avril 2014. 
Il fait ses premiers pas en Ligue 1 le 25 janvier 2015 contre le Paris Saint-Germain. Il remplace Yohan Mollo à la 82e minute, pour une défaite 0-1. 
Lors de l'été 2015, il inscrit son premier but avec les pros contre l'Ajax Amsterdam, dans un match amical de pré-saison. Il marque son premier but en compétition officielle contre le FC Nantes d'une belle frappe sous la barre après avoir éliminé deux défenseurs adverses.
Il est prêté début janvier 2016 en Ligue 2, au Paris Football Club, afin d’emmagasiner de l'expérience et du temps de jeu en vue de la saison prochaine.
Dès le début de la saison 2016-2017, il est de nouveau prêté, mais à un niveau supérieur, puisqu'il rejoint Saint-Trond, équipe de L1 belge. Décevant (3 buts en 11 matches), Saint-Trond ne désire pas le garder et il est dans la foulée, prêté au SCO Angers le mercredi 4 janvier 2017.
Saison Club Joués Buts Coupes Europe
2002-2005 Charenton CAP        
2005-2011 Alfortville UJ Arménienne        
2011-2012 ASSE (U17) 20 (U17) 7 (U17)    
2012-2013 ASSE (U17) 12 (U17)
20 (U19)
3 (U17)
3 (U19)
   
2013-2014 ASSE (U19 et CFA2) 5 (U19)
25 (CFA2)
2 (U19)
6 (CFA2)
   
2014-2015 ASSE (L1 et CFA) 3 (L1), 21(CFA) 1 (CFA) 1 m  
2015-2016 ASSE (L1) 5 m 1 2m C3 : 4 m
janv 2016 : Paris FC (L2 prêt) 14 m 0    
2016-2017

2016-2017

St-Trond (L1 belge prêt) 8 m 2 3m, 1 b  
janv 2017 : Angers (L1  prêt)        

Jonathan Bamba vu par Abdel Bouhazama, son coach en U19 (Source : Site Poteaux Carrés)

Jo est un milieu excentré. En équipe de France, il a joué arrière droit mais c'est clairement un joueur offensif. Jo a un petit gabarit, il est très percutant. C'est un ailier de poche comme on les aime, très déroutant. Il est véloce, dispose d'excellents appuis et a, aussi, un bon jeu de tête. Là où il devait progresser, c'était dans la finition et la gestion des temps forts et des temps faibles. Il était parfois dans la précipitation, il a fallu le canaliser. Il aime manger la ligne, dribbler, percuter. C'est son truc, il est un peu fou-fou, sans que ce soit péjoratif ! Si on le met dans l'axe, il faudrait peut-être le mettre derrière un attaquant pivot. Mais dos au jeu, avec la densité, Jo est un peu en difficulté. Mais il est capable de décrocher. Sur le côté, en un contre un, il est impressionnant ! D'autant qu'il peut jouer sans problème côté inversé, auquel cas il peut faire parler sa très bonne frappe de balle. Il avait inscrit plusieurs buts sur des frappes de loin ! Si je devais le comparer un des joueurs de l'effectif actuel de l'ASSE, ce serait un mélange entre Hamouma et Mollo. La vitesse et la percussion du premier, la technique arrêtée du second. Et puis, il a un très gros volume de jeu. S'il faut défendre en fin de match, il le fera. 

Peut-on comparer Jo Bamba et Allan Saint-Maximin ?

Non, Allan c'est le talent à l'état pur. C'est le geste qui peut parfois paraître superflu, c'est le dribble qu'on n'attend pas, c'est la passe inattendue. Allan est un joueur d'instinct. Il est déroutant pour ses adversaires comme parfois pour ses partenaires ! Jo connait ses qualités, il sait que s'il n'est pas exigeant avec lui-même sur un match, ça peut ne pas passer. Alors qu'Allan, par moment, peut penser que son talent suffit. C'est ce qui peut à un moment donné lui porter préjudice. A tout moment dans un match, Allan peut faire péter le verrou de l'adversaire. Il est capable de marquer, de délivrer une passe décisive. Il est imprévisible. Jo a plus de régularité, offre plus de sécurité. On le met tout de suite dans l'équipe. Nathan c'est un peu pareil. 

Jonathan Bamba vu par Sylvain le spécialiste des jeunes sur le site Poteaux Carrés

Jonathan Bamba, arrivé de l'UJA Alfortville et du pôle espoir Reims à 15 ans est un joueur qui comme Allan Saint Maximin avait le talent pour arriver au contrat professionnel aussi rapidement. Ce talent : (lecture du jeu, qualité de passe et qualité de finition, percution, capacité d'élimination, vitesse gestuelle), il a su le développer en travaillant beaucoup (repris de ces différents formateurs) et a en plus pris davantage de coffre/volume de jeu. Il a un état d'esprit de compétiteur, quelqu'un qui sait où il va et il ira très haut...
C'est un garçon qui s'intégrera plus vite qu'Allan Saint Maximin au monde professionnel et à ce qu'on lui demandera. Cela ne m'étonnerait pas de le voir dans la rotation dès la saison prochaine. Pour moi, un prêt à son âge serait contre-productif comme pour Allan ou Nathan d'ailleurs. Je le répète, il était incroyable en relayeur à Alfortville et même si il fait des différences sur le côté ET est décisif, il sera intéressant de voir si son évolution ne passe pas par l'axe. Il a clairement des qualités pour devenir un joueur box to box à l'avenir quand il aura finis de prendre du gabarit dans le haut du corps/développer sa puissance.

Jonathan totalise 5 sélections en équipe de France de jeunes (2 en U16 et 3 en U18)

Les confidences de Jonathan Bamba, prêté au Paris FC(Source : site Poteaux Carrés, le 15 mars 2016)

Invité hier soir de Radio VL, Jonathan Bamba s'est confié sans langue de bois.

 "J'ai fait le choix du Paris FC grâce au coach Jean-Luc Vasseur, je le remercie. Il a tout fait pour que je vienne. Même dans mon intégration au sein du club, il m'a beaucoup aidé. Le fait de venir au Paris FC m'a rapproché de ma famille. J'ai évolué à Alfortville avant de rejoindre Sainté, j'ai aussi cette mentalité parisienne de combativité de niaque. J'ai eu plusieurs propositions, le challenge du Paris FC m'a beaucoup plu même si le club était déjà dans une position défavorable. J'ai senti que le coach et le staff me voulaient vraiment. J'ai reçu beaucoup de coups de fil. Franchement, le coach m'a vraiment convaincu de venir. Je ne regrette pas ce choix.

 Je ne pense pas que j'étais sur la liste noire, cette histoire de liste ne figurait pas encore dans les journaux quand je suis parti. J'ai beaucoup parlé avec Christophe Galtier. Il m'a proposé de partir en prêt, le président aussi, tout le monde était d'accord. J'avais besoin de jouer. A mon âge, il faut vraiment enchaîner. A Saint-Etienne, je faisais beaucoup d'entraînements mais je ne jouais pas beaucoup. Même avec la CFA je ne jouais pas beaucoup. Je n'avais pas beaucoup de temps de jeu. J'étais souvent dans le groupe car il y avait beaucoup de blessés et on enchaînait les matches avec l'Europa League, le championnat et les Coupes. Malgré ça, je n'ai vraiment pas eu beaucoup de temps de jeu avec l'équipe première. Il y avait beaucoup de concurrence avec notamment Romain Hamouma et Kévin Monnet-Paquet.

 Franchement, je ne vois pas beaucoup de différences entre la Ligue 2 et la Ligue 1. C'est plutôt au niveau physique, en Ligue 2 il y a beaucoup d'impact. La Ligue 1 est plus tactique, technique. Les gens réfléchissent un peu plus. Mais la L2 ça reste le niveau professionnel, il faut toujours être au top niveau pour gagner sa place. Il faut faire avec la concurrence, ça existe dans tous les clubs. Je suis en fin de contrat avec l'ASSE, à mon retour je verrai avec mes dirigeants. Il y a une forte concurrence à Saint-Etienne, notamment avec Oussama Tannane qui vient d'arriver. C'est un très bon joueur que j'observe beaucoup aussi pour ma progression. Mais mon objectif ça reste de m'imposer à l'ASSE.

 Honnêtement, le seul projet attirant en France, actuellement, c'est le Paris Saint-Germain. En Ligue 1, il n'y a que deux clubs qui représentent la France en Ligue des Champions. Les joueurs aujourd'hui veulent tous jouer la Ligue des Champions. En Ligue 1, on ressent un peu que les joueurs voient la L1 comme un tremplin, pour se faire voir et ensuite partir à l'étranger. Moi, je suis de Saint-Etienne, on vise l'Europe. On a du mal à monter sur le podium, c'est peut-être un problème de niveau car les trois premières places sont dures à avoir. Le club a vraiment investi cet hiver pour être susceptible de décrocher pourquoi pas une qualification en Ligue des Champions."

Jonathan Bamba, vu par Idriss Ech Chergui, son coéquipier au Paris FC(Source : site Poteaux Carrés, le 6 avril 2016)

Sur son site officiel, l'ancien Vert et actuel attaquant du Paris FC Idriss Ech Chergui a donné aujourd'hui son avis sur son coéquipier Jonathan Bamba.

 "C'est un très bon joueur, vif, technique, rapide, très fort en un contre un. De plus c'est un bon garçon, gentil, il est également très à l'écoute. Il doit encore améliorer la finition et son efficacité. Il fait des grosses différences mais doit mieux finir ses actions comme passeur ou buteur. Mais son passage ici ne peut que lui être profitable. Ça me fait un peu penser à Bafé quand il a été prêté à Troyes. Il était revenu transformé avec l'expérience emmagasinée. Mais s'il veut percer à Sainté, Jonathan devra se montrer plus décisif."

Jonathan Bamba : première réussie à Angers (Source : site Poteaux Carrés, le 9 janvier 2017)

Dans l'Equipe du jour, l'entraîneur angevin Stéphane Moulin se réjouit de la prestation réussie de Jonathan Bamba, décisif hier en Coupe de France.

 "Il ne devait pas démarrer car je ne voulais pas mettre trop de joueurs en manque de compétition, mais il a été très bon. Ce qui me plaît chez lui, c'est sa percussion, sa capacité à créer le danger, à marquer, faire marquer et créer des décalages."

 Sous contrat avec l'ASSE jusqu'en juin 2018, Jo revient sur sa première réussie sous le maillot du SCO.

 "J'ai appris ma titularisation au dernier moment. Il fallait être prêt, mes partenaires m'ont mis en confiance. Sur l'égalisation, je centre et j'ai de la réussite car c'est contré. C'est rentré, tant mieux ! On s'était mis au vert pendant la trêve le temps d'un stage qui a été très intense, avec beaucoup de séances. Ça fait du bien et je suis content d'être là. J'ai beaucoup appris en Belgique mais je voulais revenir en France."

Jonathan Bamba sera-t-il prolongé à l'ASSE (Source : site Poteaux Carrés, le 2 avril 2017)

On peut se poser la question à la lecture de l'Equipe, qui met aujourd'hui à l'honneur Jonathan Bamba, en pleine bourre avec le SCO. Décisif en 32e et en 16e de finale de Coupe de France, auteur de deux buts en d'une passe décisive en 8 matches de L1, l'attaquant prêté à Angers n'a reçu aucune proposition de prolongation de son contrat avec l'ASSE prenant fin en 2018. Bottant en touche quand on le cuisine sur son avenir, l'ancien champion de France U17 savoure son expérience angevine. "A Saint-Etienne j'avais marqué contre Nantes dès ma deuxième titularisation mais derrière, il n'y a pas eu de continuité. Après mes prêts au Paris FC puis à Saint-Trond, Angers s'est rapidement positionné, et Saint-Etienne était d'accord pour me re-prêter. Ça se passe bien à Angers, c'est la première fois que j'enchaîne vraiment au plus haut niveau. Je songe plus à rester performant qu'à cet été."

Les progrès de Jonathan Bamba (Source : site Poteaux Carrés, le 27 avril 2017)

Dans Le Progrès du jour, Christophe Galtier et le sélectionneur de l'équipe de France U20 commentent les progrès de Jonathan Bamba. Extraits.

 Christophe Galtier : "Il a franchi un palier. Il n’est plus le jeune remplaçant qui rentrait pour compenser les absences. Il est en train de gravir les échelons, de gagner des galons. À Angers, sur ce que je vois, il travaille défensivement dans son couloir. Dans cette équipe, si vous ne le faites pas, vous ne jouez pas. Chez nous, il savait le faire. C’est loin d’être un fainéant, c’est aussi un bon partenaire car il travaille pour l’équipe. Les attaquants doivent avoir des stats sur les passes décisives et les buts. Il a gagné en maturité, en constance. Je trouve qu’il a aussi gagné sur un plan athlétique, il est plus solide dans son jeu."

 Patrick Gonfalone : "Petit à petit, il s’impose et essaye de mettre en valeur ses qualités qu’il avait déjà tout jeune. Il a mûri dans son jeu, est plus efficace. Ça a toujours été quelqu’un de très ouvert, à l’écoute et qui se remettait en question. Il est posé et récolte aujourd’hui les fruits de sa patience. Il est en constante progression, pas uniquement dans le jeu mais aussi sur le plan mental. Il a les qualités pour s'imposer à l'ASSE, il a d’ailleurs fait quelques matches avec les Verts. Il doit continuer de progresser dans le domaine de l’efficacité, exploiter encore mieux sa vitesse et muscler un peu plus son jeu. Il a tellement de potentiel athlétique."