Données d'octobre 2015

Pierre Yves POLOMAT

Né le  27/12/1993 A Fort de France (Martinique)
Taille: 1,80 m Poids: 75 kg Nationalité: Français

Poste

Défenseur latéral gauche

Au club depuis:  2010 (Contrat de 3 ans signé le 7 mai 2013). Contrat prolongé de 3 ans, jusqu'en 2019, le 20 octobre 2015.
Premier match en L1: 
Clubs précédents: 
O Marseille
Palmarès: 
Finaliste Coupe Gambardella en 2012
Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 2013
Nombre de matches en L1:  
Buts:
 
Sélections : 
A lire :   Premier contrat professionnel le 7 mai 2013   
              Victoire en Coupe du Monde des moins de 20 ans
              Son prêt à Châteauroux (31 janvier 2014)   
              Prolongation de contrat jusqu'en 2019 (20 octobre 2015)
Né à Fort-de-France en Martinique, Pierre-Yves Polomat fait ses débuts dans de petits clubs martiniquais : l'Essor Préchotin (2000-2001), le Club Peléen (2001-2006), de nouveau l'Essor Préchotin (2006-2008).  Il arrive en métropole en 2008 où il intègre le centre de formation de Olympique de Marseille1. Il s'y fait « virer » deux ans plus tard pour « ses travers extra-sportifs ». Il rejoint alors les U19 de l'AS Saint-Étienne, avant d'intégrer l'équipe réserve qui évolue en CFA. Il dispute et perd la finale de la Coupe Gambardella en 2012 contre l'OGC Nice (1-2 : il est l'auteur du but stéphanois).
Lors de la saison 2012-2013, Pierre-Yves Polomat joue son premier match en pro en étant aligné lors du 16e de finale de Coupe de la Ligue face au FC Lorient, puis en Coupe de France contre le SM Caen et le CS Meaux. En mai 2013, il signe son premier contrat professionnel avec l'ASSE pour une durée de trois ans.
En juin 2013, il intègre l'équipe de France des U20 (dans laquelle figure Kurt Zouma) pour disputer la Coupe du monde des moins de 20 ans en Turquie ; il remplace le sochalien Jérôme Roussillon victime d'une fracture du péroné. La France remporte le tournoi le mois suivant ; Pierre-Yves Polomat y joue deux matchs, notamment la finale face à l'Uruguay où il remplace Lucas Digne à la 115e minute (score 0-0, victoire aux tirs au but).
Le 31 janvier 2014, il est prêté à la Berrichone de Châteauroux qui opère en L2. Mais, blessé, il ne joue qu'à 3 reprises. Dans la foulée, il est de nouveau prêté au stade Lavallois pour la saison 2014-2015. Blessé durant la première partie de la saison, il va réaliser une superbe deuxième partie de saison, enchaînant 17 matches comme titulaire et s'imposant au sein de la défense lavalloise. Durant l'été 2015, il est de retour à Saint-Etienne et entrera en concirrence avec Jonathan Brison et Benoît Assou-Ekotto. 
Saison Club Joués Buts Coupes  Europe
2000 - 2001 Essor Prechotin (Martinique)         
2001 - 2006 Club Peléen (Martinique)         
2006 - 2008 Essor Prechotin (Martinique)         
2008 - 2010 O Marseille (Formation)         
2010-2011 ASSE (U 19, CFA) 12 (U 19), 7(CFA) 1(U 19)    
2011-2012 ASSE (U 19, CFA) 8 (U 19), 17(CFA) 1(U 19)    
2012-2013 ASSE (U 19, CFA, Coupes) 0 m (L1), 12 ( CFA) 0 3 m, 0 b  
2013-2014 ASSE (L1, CFA2) 0 m (L1), 7 (CFA2) 0 1 m, 0 b  
Châteauroux (L2) 3 (L2) 0    
2014-2015 Laval (L2) 17 m (L2) 0    
2015-2016          

"Pierre-Yves Polomat sort bonifié de son prêt" confie l'entraîneur de Laval, Denis Zanko (26 juin 2015)

Le 13 juillet 2013, Pierre-Yves Polomat est devenu champion du monde, après son entré en jeu à cinq minutes de la fin de la prolongation, en finale du Mondial U20 face à l’Uruguay (0-0, 4 tirs au but à 1). Mais contrairement à ses partenaires Paul Pogba, Geoffrey Kondogbia, Florian Thauvin, Kurt Zouma et Samuel Umtiti, le latéral gauche titré en Turquie n’a pas encore confirmé les espoirs placés en lui.

A 21 ans, il est de retour à Saint-Etienne après deux prêts en L2, à Châteauroux puis à Laval. « Le petit Polomat a fait de très bons matchs à Laval, confie Roland Romeyer. Nous avons de nombreuses demandes de clubs de L2 qu’il a impressionnés. Peut-être que ça sera la bonne nouvelle de la reprise. » Un message qui n’est pas innocent alors que l’ASSE va recruter un latéral gauche plus expérimenté pour succéder à Franck Tabanou, parti à Swansea.

Fort de ses 17 matchs consécutifs (deux passes décisives) en L2 depuis janvier, Pierre-Yves Polomat peut ambitionner un rôle de joker chez les Verts, au détriment de Jonathan Brison. « Pierre-Yves est arrivé chez nous avec une blessure à la cheville, explique Denis Zanko, son entraîneur à Laval qui aurait aimé le conserver cette saison. Mais une fois qu’il a mis les pieds dans l’équipe, il n’en est plus sorti. Il a imposé le respect avec son gros volume de jeu. »

Si bien que le Martiniquais est sorti « bonifié » de son prêt, comme en atteste Denis Zanko, qui loue ses qualités humaines : « C’est un charmant garçon qui s’est fondu dans le moule ». Son renvoi du centre de formation de l’OM pour « des bêtises extra-sportives » à 16 ans semble donc bien loin. Après lui avoir permis de disputer quatre rencontres de coupe avec les Verts, dont la première à Lorient à seulement 18 ans, Christophe Galtier, qui était « en échanges permanents » avec Denis Zanko, pourrait vite lui tendre la main.