Données de décembre 2016

Ben Kantie KARAMOKO

Né le 17/05/1995 A Paris
Taille:  1,87 m    77kg Poids: 77 kg Nationalité: Ivoirien

Poste

Défenseur central 

Au club depuis:  2010 (Formé au club)
                        1er contrat professionnel signé le 25 juin 2015 (Contrat de 3 anS)
Premier match en L1: 
Bordeaux-ASSE : 1-0 le 15/02/2015
Clubs précédents: 
UJ Alfortville
Palmarès: 
 
                   
Nombre de matches en L1: 2
Buts en L1 :
 0   
Sélections : 
Prêté à l'US Créteil le vendredi 9 décembre 2016     Lire
A lire :   Le premier contrat professionnel de Ben Kantie Karamoko 
              
Après Anthony Maisonnial, Dylan Saint-Louis et Axel Kacou, c’est un autre joueur du centre de formation de l’ASSE qui a signé, ce jeudi 25 juin 2015, son premier contrat professionnel. Le jeune défenseur central Ben Kantie Karamoko, né le 17 mai 1995 à Paris, s’est engagé en faveur de son club formateur jusqu’en 2018
Malgré la relégation de l'équipe réserve en CFA 2, ce néo-professionnel a été l’auteur d’une saison convaincante avec 7 buts inscrits en championnat. 

Depuis son arrivé en provenance de l'UJ Alfortville à l’âge de 15 ans à l’ASSE, Benkantie Karamoko a franchi de nombreux paliers. Le défenseur central formé au club s’est entraîné avec le groupe professionnel et a même opéré à 2 reprises en L1 lors de la saison 2014-2015, notamment contre Lorient le 8 mars 2015 où il était titulaire. Ses débuts en L1, il les a effectués le 15 février 2015, à Bordeaux, lorsqu'il a remplacé Paul Baysse à la mi-temps du match Bordeaux-ASSE.
La réaction de Benkantie Karamoko :
« Je suis très fier de signer mon premier contrat professionnel à Saint-Etienne. C’est la récompense du travail fourni jusque-là. J’ai eu la chance de goûter à la Ligue 1 cette saison. Le coach m’a accordé sa confiance et je l’en remercie. Loïc Perrin et Moustapha Bayal Sall sont des exemples pour moi. Ils m’ont bien conseillé. Le monde professionnel demande beaucoup d’exigence. J’ai encore plusieurs points à travailler. Je remercie mes premiers formateurs, Gilles Rodriguez et Lionel Vaillant, qui m’ont permis d’atteindre mon but. »

 

 

Saison Club Joués Buts Coupes Europe
2010 UJ Alfortville        
2010-2011 ASSE (U17 Nat et Reg) 2 (Nat) +14 (Reg)      
2011-2012 ASSE (U17) (U19)  13 (U17)+8 (U19) 1 (U19)    
2012-2013 ASSE (U19) (CFA) 7 (U19) + 16 (CFA)      
2013-2014 ASSE (U19) (CFA2) 1 (U19)+8 (CFA2)      
2014-2015 ASSE (CFA) (L1) 8 (CFA) 2 (L1)      
2015-2016 ASSE (CFA) (L1) .......      
2016-2017 ASSE (CFA) (L1)-> dec 2016 1 (L1)     Europa League : 1 m
dec2016 : Us Créteil (N) .......      

Benkantie Karamoko vu par Abdel Bouhazama (son ancien coach en U19) Source : Poteaux Carrés

Directeur du centre de formation d'Angers, Abdel Bouhazama nous présente le néo-pro Ben Karamoko, qu'il a eu sous ses ordres avec les U19 notamment en finale de Gambardella 2012.

Peux-tu nous retracer le parcours de Ben ?
Ben est un défenseur très solide arrivé chez nous à l'âge de 15 ans en provenance d'Alfortville, c'est Ludovic Paradinas qui l'avait fait venir.  Il est arrivé avec une convention et il vient de signer pro. D'après les chiffres de la DTN, c'est rarissime que ça se produise, c'est proche de 0 % ! C'est vraiment un exploit de sa part. Certains au centre de formation étaient sceptiques. Les seuls qui croyaient en lui, c'étaient Jean-Philippe Primard et moi. Ben a joué avec les U17 la première saison. Au cours de la deuxième, il a intégré mon équipe de U19. Il a fait une saison pleine, aussi bien en championnat qu'en Gambardella. J'étais satisfait de lui car c'est un garçon régulier, sur qui on peut compter. Ben m'a donné de gros motifs de satisfaction. C'est pour ça qu'on lui a donné un contrat stagiaire. C'est un garçon qui est une force de la nature, il avait un bon profil, un bon gabarit par rapport au poste.  Ben a progressé, il a bien travaillé et aujourd'hui il est récompensé. C'est bien car je crois qu'il a été souvent blessé ces deux dernières saisons.

 

Effectivement, si Ben a fait 3 apparitions avec les pros cette saison, il n'a joué que 9 matches en CFA et seulement 8 la saison précédente en CFA2…
Le problème c'est que ce garçon est arrivé sur le tard, la charge de travail a donc été assez conséquente pour lui. Je pense que c'est un garçon qui arrivera à maturité d'ici un ou deux ans. Il s'imposera à 21 ou 22 ans. Il a encore besoin d'évoluer. Ben doit travailler ses points forts : tout ce qui est l'aspect défensif, le un contre un, le jeu de tête. Sa qualité de relance est bonne. A mon époque je me souviens qu'il était perfectible dans le jeu long mais je crois qu'il s'est amélioré dans ce domaine. Ben est un joueur de devoir, dur sur l'homme. On peut le comparer un peu à Bayal Sall, il en impose. En tout cas il a un super état d'esprit. J'étais comme les autres très exigeant avec lui. J'ai le souvenir d'un garçon très à l'écoute, réceptif. Quand tu vois l'armoire à glace que c'est, par moment on avait quand même un peu peur qu'il nous en mette une ! (rire)

 

Pourtant Karamoko est carrément cool !
C'est un gentil garçon. Par moment, c'est ce que je lui reprochais un petit peu, à l'image de la finale de la Coupe Gambardella contre Nice en 2012. Ben avait fait partie de cette épopée-là, c'était d'ailleurs le seul 95 de cette équipe composée de 93 et 94. Par moment, il faut le titiller un peu pour qu'il fasse parler tout son gabarit et toute sa force. Il lui arrive parfois d'être trop respectueux de l'adversaire sur le terrain. Comme c'est une force de la nature, il a toujours peur de faire mal. Mais je pense qu'il s'est aguerri au contact des pros. Si l'ASSE l'a fait signer pro, qui plus est sur trois ans, c'est que le club croit en lui. Je suis très content pour Ben.

 

Tu penses qu'il aura du temps de jeu cette saison avec l'équipe première ?
Je pense que Christophe Galtier va compter sur Ben. C'est un garçon qui a besoin de jouer pour franchir des paliers régulièrement. Je ne pense pas qu'il soit titulaire aujourd'hui mais à mon avis il peut partir en numéro quatre dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Entre le championnat, les coupes nationales et la Coupe d'Europe, l'ASSE va encore disputer beaucoup de matches si tout se passe bien. Ben aura donc probablement son mot à dire, surtout les semaines où Sainté devra disputer trois matches en une semaine. Ces périodes lui permettront sans doute d'avoir du temps de jeu.

 

Ben Karamoko est-il le nouvel Osvaldo ? Sa chevauché fantastique à la Piazza lors d'un match remporté à Nice avait marqué les esprits.
Je compare parfois Ben à Bayal mais ce jour-là c'est vrai qu'il nous a fait du Piazza ! Quand j'étais jeune, j'étais fan des chevauchées d'Osvaldo. Sans le savoir, Ben l'a imité ce jour-là. Il est parti de notre camp, il a remonté le terrain sur 80 mètres avant d'offrir un super but. Sa montée rageuse était intéresante, Ben a montré de bonnes dispositions. Indépendamment de cette action, je me souviens aussi que Ben avait super bien pris Alexy Bosetti, un joueur à l'époque très fort en jeune qui a aussi réalisé quelques bonnes prestations depuis qu'il a signé pro.

 

Tu l'as souvent associé à Maxence Chapuis, qui n'aura pas eu la chance de jouer la moindre minute avec l'équipe une.
C'est une charnière qui était très complémentaire. Maxence est un garçon qui a une grosse qualité technique, c'est un très beau joueur avec une belle qualité de relance, que ce soit court ou long. Il a un bon sens de l'anticipation. Ben apportait son gabarit, son jeu de tête, l'impact physique. Cette charnière aurait pu marcher au haut niveau. Maxence n'a hélas pas eu l'opportunité de se montrer car lui aussi a subi des blessures et des suspensions.  Il avait un contrat pro d'un an seulement, le temps était compté pour lui, il aurait fallu qu'il s'impose rapidement. Ben apportait à Max sa puissance, sa force dans les duels, son gros impact physique. Max apportait à Ben sa technique.

 

En équipe première, c'est avec Loïc Perrin que Ben serait le plus complémentaire ?
Peu importe le joueur qui évoluera à ses côtés, il sera forcément associé à un joueur expérimenté, que ce soit Loïc Perrin, Bayal Sall ou Florentin Pogba voire Paul Baysse. Je pense qu'un jeune a avant tout besoin d'être encadré par un joueur d'expérience qui puisse le guider sur le terrain. Ben a quand même besoin qu'on le rassure. Quand t'arrives dans le grand bain, peu importe le professionnel qui évolue à tes côtés, c'est toujours bénéfique. Alors que si tu associes deux jeunes tout de suite, il y a une forme de pression qui peut s'installer. Moi je vois bien Ben avec Loïc mais aussi avec Bayal. Mais c'est vrai que Loïc a tellement cette faculté à rassurer, à transmettre cette énergie positive à côté de lui, cette sérénité, cette force tranquille…