Données de juin 2015

Anthony MAISONNIAL

Né le  23/03/1998 A Saint-Priest en Jarez (Loire)
Taille:  m Poids: kg Nationalité: Français

Poste

Gardien 

Au club depuis:  2008 (Formé au club)
                        1er contrat professionnel signé le 26 mai 2015 (Contrat de 3 ans)
Premier match en L1: 
Clubs précédents: 
AS Saint-Galmier
Palmarès: 
 Champion de France U13 en 2011
                   
Nombre de matches en L1: 
Buts en L1 :
    
Sélections : U 16 (7 matches) , U17 (1 match)
A lire :   Le premier contrat professionnel d'Anthony Maisonnial 
              
Né le 23 mars 1998,  Anthony Maisonnial a rejoint l'école de football du club en 2008. Ce Stéphanois de naissance a franchi toutes les étapes de sa jeune carrière chez les Verts pour atteindre l’échelon professionnel à travers ce premier contrat qu'il a signé le 26 mai 2015.
Dès la catégorie U3, on a perçu ses qualités au-dessus de la moyenne. Durant cette année 2010-2011, il fait partie de l'équipe qui, sous la houlette de Lionel Vaillant, remporte, à Capbreton, le Championnat de France face à Marseille Air Bel. Sa progression sera constante.
Alors qu’il a vécu une saison 2014-2015 pleine, défendant tour à tour les cages stéphanoises en championnat national U17 ou en Coupe Gambardella avec le groupe U19, le portier stéphanois s’est également entraîné à de très nombreuses reprises avec le groupe professionnel.
Anthony Maisonnial  compte 7 sélections en équipe de France U16 et une en U17. Il figure parmi les 44 joueurs formés au club qui évoluent actuellement dans un championnat européen.
Les réactions lors de la signature du premier contrat professionnel
Roland Romeyer (Président du Directoire de l'ASSE)
: «Je souhaite à Anthony de connaître la même réussite que Loïc Perrin et Faouzi Ghoulam. Comme Loïc et Faouzi, il a rejoint l'ASSE dès l'école de foot. Il connaît l'identité du club, ses valeurs et l'état d'esprit qui doit animer nos joueurs professionnels. L 'objectif de notre centre de formation est aussi de former des jeunes du cru.»

Anthony Maisonnial
: « Je suis très heureux et très fier de signer mon premier contrat professionnel avec l’ASSE. Je ressens beaucoup de joie pour mes proches et ma famille. C’est une première étape pour moi, ce n’est que le début. Je me souviens des matches à Geoffroy-Guichard auxquels j’ai assisté, les joueurs que j’encourageais. J’ai la chance d’avoir côtoyé le groupe professionnel ces deux derniers mois. Fabrice Grange et les autres gardiens m’ont beaucoup aidé. J’ai encore beaucoup de travail devant moi à accomplir. Il n’y a rien d’acquis et je vais essayer d’apprendre le plus possible. »

 

Saison Club Joués Buts Europe
2004-2008 AS Saint Galmier (Équipes de jeunes)      
2008-2010 ASSE(Préformation)      
2010-2011 ASSE (U13)      
2011-2012 ASSE (U15) 7    
2012-2013 ASSE (U15) (U17) 11+1    
2013-2014 ASSE (U17) (U19) 16+1    
2014-2015 ASSE (U17) (U19) 11+13    

Des éloges pour Anthony Maisonnial (Source : Poteaux Carrés 20/12/2016)

Le pur gardien stéphanois Anthony Maisonnial, qui sera titularisé à la maison demain, mercredi 21 décembre 2016, contre Nancy, reçoit les éloges de son premier entraîneur baldomérien, de son sélectionneur en équipe de France U19 et du numéro 7 de l'ASSE dans la dernière édition du Parisien.

 Philippe Guillet : "A son premier entraînement de foot, à l'âge de 5 ans, Anthony est arrivé avec des gants de gardien. C'était sa vocation. Il aurait pu jouer dans le champ, il était très doué avec ses pieds. Mais il voulait absolument jouer dans la cage. C'était un phénomène, dans tous les sens du terme. Quand il est parti à l'ASSE, à 10 ans, on n'arrivait plus à le gérer, plus à le raisonner. Sur le terrain, il était tellement au-dessus. Et mentalement, il secouait ses copains, il les poussait à réagir."

 Jean-Claude Giuntini : "Sur sa ligne, il offre des garanties. Il peut encore progresser dans la prise de décision, dans l'appréciation des trajectoires. Mais il a un très fort potentiel. Il a évolué comme gardien de but mais aussi comme individu, dans son comportement au quotidien. On l'a promu capitaine récemment contre la Géorgie. On voulait le mettre en avant par rapport à ses valeurs et son comportement exemplaire."

 Bryan Dabo : "A Lorient, il m'a bluffé par sa capacité à se mettre immédiatement au diapason. Quand on est jeune, qu'on dispute son premier match en pro, avec la pression, vous pouvez trembler. Avant sa première titularistion, on ne va pas le laisser tout seul. On va lui parler."

Un des plus jeunes gardiens sur les 5 dernières saisons (Source : Poteaux Carrés 20/12/2016)

Auteur d'une excellente entrée en jeu au Moustoir et dans le onze de départ ce soir à Geoffroy-Guichard, Anthony Maisonnial figure selon Opta dans le top 5 des plus jeunes gardiens titulaires en L1 sur les 5 dernières saisons.

 1. Alban Lafont (TFC, 16 ans et 10 mois)
2. Paul-André Guérin (Gazelec Ajaccio, 18 ans et 2 mois)
3. Paul Bernardoni (Troyes, 18 ans et 4 mois)
4. Mouez Hassen (Nice, 18 ans et 7 mois)
5. Anthony Maisonnial (ASSE, 18 ans et 9 mois).

Anthony Maisonnial revient sur sa première prestation à Geoffroy Guichard (21 décembre 2016)

Titularisé pour la première fois dans l'équipe première et à domicile, Anthony Maisonnial est revenu sur sa grosse émotion de ce dernier match de l'année à Geoffroy-Guichard.

 Fabrice Grange m’a dit que je devais me faire plaisir. Il m’a dit « Fais toi plaisir. Que ce soit bien ou mauvais je serai là pour t’aider. » C’est fort. 

C’était mon premier match titulaire en Ligue 1 c’est vrai, à Geoffroy-Guichard ! Je suis né à Saint-Etienne, j’ai vécu à Saint-Etienne, j’allais dans les kops moi aussi. Je me souviens de l’époque de Jérémie Janot, des derbys qui sont toujours des moments très forts. Là, pour ma première à Geoffroy-Guichard, c’était vraiment spécial. Honnêtement. Je m’étais mis de la pression oui parce que je voulais montrer aux stéphanois de quoi j’étais capable. J’avais donc un peu de pression. Mais mon entourage, le coach, Fabrice Grange et tous les joueurs ont été là pour m’enlever cette pression. Ensuite j’ai vécu le match pleinement et avec bonheur.
 Je me sentais à l’aise au fur et à mesure des minutes. J’ai discuté avec les autres joueurs et eux ils ne pensaient pas que j’avais une quelconque pression. Je me suis détendu au fil des minutes. J’ai eu moins d’arrêts à faire qu’à Lorient mais il faut toujours rester concentré, on a toujours deux trois trucs à faire. Même si on n’a pas gagné, aujourd’hui je retiens mon premier match à Geoffroy et mon premier clean sheet. Je suis très content pour moi et pour toute ma famille.

Anthony Maisonnial vu par le sélectionneur de l'Équipe de France des U19 (21 mars 2017)

Sélectionneur de l'équipe de France U19, Jean-Claude Giuntini savoure le jeu de son gardien Anthony Maisonnial dans le Progrès. Extraits.

 "Chaque sélection est unique et singulière, même si on est dans un processus de suivi. Il est quasiment logique de le revoir compte tenu de ses dernières prestations. Son plus gros progrès, c’est dans la maîtrise émotionnelle et sur son rayonnement, c’est-à-dire qu’il a plus d’influence sur les autres joueurs. Sa présence athlétique lui permet d’élargir sa zone d’évolution dans le domaine aérien. Son jeu au pied s’est aussi amélioré. Il doit être capable de prendre des décisions plus rapidement et mieux gérer les face-à-face en influençant les attaquants adversaires.

 Sans vouloir ressembler à l’autre, il y a un principe de miroir. Il y a, à la fois un ajustement sur la référence que peut être Stéphane Ruffier, et sur son comportement qui est inspirant. C’est légitime et ça doit lui servir en le voyant évoluer. Quand il a été amené à jouer avec les pros, Son niveau d’implication a été intéressant. Il a été très constant dans la performance : après avoir réalisé des actions positives, il n’y a eu aucun relâchement ni un manque de concentration sur l’action suivante. Il a adopté une attitude apaisée, calme."