Données d'août 2017

Arnaud NORDIN

Né le  17/06/1998 A Paris (75)
Taille: 1,70 m Poids: .... kg Nationalité: Français

Poste

Attaquant

Au club depuis:  1er juillet 2013 (contrat pro signé le 22 novembre 2016 jusqu'en 2019)
Premier match en L1: 
 ASSE - Lille : 3-1 le 25 septembre 2016
Clubs précédents: Gobelins FC, US Créteil
Prêté à l'AS Nancy :
le 7 août 2017 pour la saison 2017-2018 (voir video)
Palmarès: 
                             
Nombre de matches en L1: 15 
Buts en L1 :
2     
A lire :   Arnaud Nordin signe son 1er contrat professionnel 
               Arnaud Nordin prêté à Nancy (7 août 2017)

 
Sélections :
France U16 : 12 m, 8b ; U18 : 3m ; U19 : 2m       
Passé par le club parisien du FC Gobelins puis par l'US Créteil, repéré par le scout francilien Ludovic Paradinas Arnaud Nordin termine sa formation à l'ASSE. Il est régulièrement sélectionné en équipe de France de jeunes.
Il effectue ses débuts en Ligue 1 et marque son premier but avec les Verts le 25 septembre 2016, contre Lille. Il signe son premier contrat professionnel le 22 novembre 2016 et dispute quinze matchs de championnat lors de cette première saison.

Le 7 août 2017, il est prêté à l'AS Nancy (L2) où il espère avoir du temps de jeu. A noter que l'AS Nancy l'avait repéré lorsqu'il était jeune et Patrick Gabriel, le responsable de la formation à Nancy, le désirait déjà à cette époque.

 

Saison Club Joués Buts Coupes Europe
2006-2011 FC Gobelins (jeunes)        
2011-2013 US Créteil (jeunes)        
2013-2014 ASSE (U17) 18 9    
2014-2015 ASSE (U17, U19) 12+1 7    
2015-2016 ASSE (U19, CFA2) 15+17 4+2    
2016-2017 ASSE (CFA2, L1) 13(CFA2)+15(L1) 5(CFA2)+2(L1) ... C3 : 1m,
2017-2018 AS Nancy (L2 prêt sans OA) ... ..... ... .....

Arnaud Nordin a enfin marqué avec Nancy (Poteaux Carrés 21 avril 2018)

Arnaud Nordin a touché le Tholot ! Incapable de claquer le moindre pion lors des ses 20 premiers matches de L2 malgré le conséquent temps de jeu octroyé par ses trois précédents entraîneurs (Correa, Hognon, Gabriel), il avait enfin retrouvé le chemin des filets il y a deux semaines pour le plus grand bonheur de son nouveau coach aux dépens de Jérémy Vachoux. Cet après-midi, l'attaquant sous contrat avec l'ASSE jusqu'en juin 2019 a réalisé le premier doublé de sa jeune carrière professionnelle en trompant Zacharie Boucher au grand dam de Jérémie Janot.

Juste avant cette victoire qui permet au barragiste nancéien de prendre quatre points d'avance sur le 19e Quevilly et de revenir à un petit point de Bourg-Péronnas, celui qui fêtera ses 20 ans le 17 juin s'est exprimé dans L'Est Républicain. Extraits.

 "Didier Tholot a apporté beaucoup de confiance. Grâce à son aura et à ses conseils, il pousse tout le monde vers le haut et insuffle une bonne dynamique. On travaille beaucoup tactiquement. Il insiste énormément sur les détails qui, en football, peuvent faire basculer les matches et une saison. Il me demande de profiter de ma première qualité, la vitesse. Je dois l’utiliser. En faisant plus d’appels. Il a aussi dit à tous les attaquants de se lâcher, de tenter des choses, d’être spontané. Et surtout de finir nos actions. C'est ce que je fais à Lens. J’ai eu une position de frappe, j’ai pris le risque. C’est ce qu’il nous demande.

 Un attaquant est jugé par rapport à ses stats. Ce but à Lens m’a fait énormément de bien, mais c'est le seul que j'ai mis en L2, j’aurais aimé faire mieux. Ce qui me chagrine, c’est que j’ai zéro passe décisive. Un joueur de côté doit marquer ou faire marquer. Mais aujourd’hui, mes stats n’ont plus d’importance. Je serai satisfait de ma saison si l’équipe se sauve. Peu importe qui marque. Même si c’est le gardien, je lui sauterai dessus. On a la chance de jouer trois matches à la maison. Il faut prendre un maximum de points. Le coach nous apporte de la confiance. Si les supporters nous en amènent aussi, ça peut faire un bon cocktail et nous transcender."

Les confidences d'Arnaud Nordin (Poteaux Carrés 26 avril 2018)

Quelques jours après avoir inscrit son premier doublé en pro, Arnaud Nordin se confie sur le site officiel de l'ASNL :

"J’ai eu un peu de mal en début de saison. Je donnais tout, mais ça ne fonctionnait pas. J’avais peut-être besoin d’un peu de temps pour m’adapter à ce nouveau club. Ce n’était pas évident non plus dans une saison aussi compliquée. J’ai continué à travailler et suis très content aujourd’hui d’avoir marqué mes premiers buts avec Nancy." 

A propos de son jeune âge (seulement 19 ans) : "Certains l’ont peut-être oublié. Je suis arrivé comme une recrue alors que j’ai seulement l’âge de sortir du centre de formation. J’essaie de tout donner sans prêter attention à cela. On avait de toute façon bien parlé avec le club de ce que l’on attendait chacun l’un de l’autre. L’insouciance, ça paye souvent, mais ce ne sera pas suffisant pour sauver la place de l’ASNL en Ligue 2."

 Il revient aussi sur ses 2 buts du week-end : "En arrivant au club, le coach nous a demandé d’être spontanés, de tenter des choses et de terminer nos actions. Il y a quelques semaines, je n’aurais sûrement pas osé ce dribble et plutôt essayé quelque chose de plus habituel. Pourtant, percuter avec ma vitesse était la meilleure solution et je suis prêt à le retenter si l’occasion se présente. 
Un but à la Messi ? Non, lui, c’est une autre catégorie (rires). C’est un joli but, mais avec quand même un peu de chance puisque je bénéficie de deux contres favorables. 
C'est important pour un attaquant d'être décisif. On est souvent regardé par rapport à nos statistiques. C’est ce qui détermine aussi si on a réussi une bonne ou une mauvaise saison. J’espère donc continuer à en marquer d’autres. Je me sens davantage buteur que passeur mais prends aussi du plaisir à donner un bon ballon à un coéquipier." 

"Le prochain match face à Tours est décisif et il faut absolument le gagner ! Nos supporters seront un atout précieux lors de nos deux derniers matchs à la maison. On va s’en sortir tous ensemble !
"

Didier Tholot tient à Arnaud Nordin (Poteaux Carrés 18 mai 2018)

Didier Tholot, qui a permis à Arnaud Nordin d'ouvrir et de faire tourner son compteur buts en L2 (4 pions claqués en avril dernier), caresse l'espoir de conserver l'attaquant stéphanois, sous contrat avec l'ASSE jusqu'en 2019.

 "On espère par garder le petit Nordin qui a les qualités de vitesse recherchées dans le domaine offensif et qui a gagné nettement en efficacité en fin de championnat. J’ai discuté avec lui, je lui ai expliqué qu’un nouveau prêt à Nancy constituerait une excellente chose pour lui si Saint-Étienne n’était pas décidé à lui offrir plus de temps de jeu. En restant chez nous, il n’aurait pas de problème d’adaptation et il pourrait réaliser une saison pleine pour aller plus haut ensuite" déclare l'entraîneur de l'ASNL dans la dernière édition de L'Est Républicain.

Arnaud Nordin parle de Kylian Mbappé (Poteaux Carrés 4 juin 2018)

Dans la dernière édition de L'Est Républicain, Arnaud Nordin parle de son ancien coéquipier Kylian Mbappé. Extraits.

 "Je l'appelle "Cacahuète", un surnom datant de l’INF Clairefontaine. Cacahuète par rapport à la forme de la tête de Kylian. Moi, on me surnommait "Noix de Coco’" pour la même raison ! J'ai vu que les joueurs du PSG l’appellent Donatello parce que son visage ressemble un peu à une Tortue Ninja, c’est bien trouvé ! D’autant qu’on adorait les Tortues Ninja quand on était gamin !

 A Clairefontaine, Kylian jouait le plus souvent ailier gauche et, moi, dans l’axe. Kylian était un peu trop maigre et un peu trop frêle pour évoluer dans l’axe à l’époque, il n’avait pas encore fait sa puberté. À 13 ans, j’étais en avance sur lui physiquement, mais les choses ont bien changé depuis ! On voyait bien que Kylian avait quelque chose de plus. Techniquement, il était au-dessus et il parvenait à tout réussir à grande vitesse

 En 6 ou 7 mois, Kylian a rejoint une autre planète. Il a tout pour être l’un des meilleurs joueurs en Russie. Peu importe où il joue, Kylian est très performant. À Clairefontaine, les coaches nous ont appris à avoir de la polyvalence aux postes offensifs. Après, son talent et son jeu complet font le reste. Le sélectionneur Didier Deschamps a expliqué qu’il lui laissait beaucoup de liberté pour exprimer ses qualités. C’est ça le principal.

 Je suis fier d’avoir été formé avec quelqu’un comme Kylian. C’est toujours le même plaisir de discuter avec Kylian ou de l’avoir par message. Si certaines personnes pensent qu’il cherche à se donner un genre en répondant aux questions de manière très posée, je peux assurer que ce n’est pas le cas. Kylian était déjà comme ça adolescent, il s’exprimait avec de belles phrases, ça vient de l’éducation donnée par ses parents

 On était tous les deux fans de Thierry Henry. Kylian adorait aussi Cristiano Ronaldo qu’il a eu la chance de rencontrer à l’adolescence, quand le Real Madrid a essayé de le recruter. Je le revois me montrer sur son iPad les photos de son petit séjour au Real. Il était très content mais il en parlait avec beaucoup de simplicité, sans se prendre la tête. Cette force intérieure lui a permis de franchir les étapes avec une facilité déconcertante."

Arnaud Nordin ne lâche rien (Poteaux Carrés 4 juin 2018)

Dans la dernière édition de L'Est Républicain, Arnaud Nordin ne se contente pas d'évoquer sa complicité avec Kylian Mbappé. Alors que Didier Tholot tente de le convaincre de rester à l'ASNL, l'international U20 sous contrat avec l'ASSE jusqu'en juin 2019 affiche sa volonté de s'imposer à Sainté.

 "J’ai vraiment apprécié cette année passée à Nancy, même si on a été obligé de jouer le maintien jusqu’au bout. Je vais reprendre l’entraînement avec les Verts et je vais tout faire pour montrer au coach qu’il peut compter sur moi. Saint-Etienne est mon club formateur, c’est aussi un grand club de L1 qui joue le haut du tableau. J’ai très envie de réussir ici."

Didier Tholot tient à Arnaud Nordin (Poteaux Carrés 27 juin 2018)

Sous contrat avec les Verts jusqu'en 2019, Arnaud Nordin, qui a fêté il y a dix jours ses 20 ans, a affiché il y a trois semaines sa volonté de s'imposer à Sainté dans L'Est Républicain. Le même quotidien régional a indiqué hier que "Didier Tholot va relancer l’AS Saint-Etienne pour essayer d’obtenir un nouveau prêt." Ancien attaquant stéphanois et actuel entraîneur de l'ASNL, le natif de Feurs avait déjà expliqué dans le même journal le 18 mai dernier son souhait de conserver un joueur inefficace en L2 avant ses 4 pions claqués en avril.

Alaeddine Yahia incite Arnaud Nordin à rester à l'ASSE (Poteaux Carrés 22 juillet 2018)

L'ancien défenseur stéphanois Alaeddine Yahia, qui a joué la saison dernière avec Arnaud Nordin, l'incite vivement à rester à Sainté malgré les appels du pied répétés de Didier Tholot.

"J’aime beaucoup Arnaud Nordin. Je me souviens qu’il s’était jeté dans mes bras après avoir marqué un but en coupe de la Ligue contre Orléans alors que ça faisait seulement deux jours que je venais d’arriver à Nancy. Il a vécu six premiers mois poussifs à l’ASNL. Mine de rien il n’avait que 18 ou 19 ans, il jouait surtout en réserve avec Sainté et quelques bouts de match en L1. Il a eu le déclic contre Lyon en Coupe de France. On a malheureusement perdu 3-2 après avoir mené 2-1 mais ce match-là, Arnaud avait été vraiment énorme, il avait d'ailleurs claqué un joli pion !
 

Le jour où Arnaud prendra conscience de la vitesse qu’il a, le jour où il saura jouer avec sa vitesse, ce sera l’un des plus gros dangers de la Ligue 1. J’ai dit Ligue 1, hein, pas Ligue 2 ! Ce mec a du feu dans les jambes mais je crois qu’il ne s’en rend pas compte. Arnaud, c’est un sacré joueur ! Je ne l’ai pas lâché cette année. Je lui ai dit : « Joue avec la vitesse, demande en profondeur, ne demande pas extérieur pour rentrer à l’intérieur, ça ne sert à rien ! Avec toute la vitesse que tu as, tu peux dribbler un joueur, deux peut-être mais trois d’affilée, j’en connais pas beaucoup. »

 Quand Didier Tholot est arrivé, ça a été un renouveau pour lui. Il a mis quatre buts sur les sept derniers matches. Il a pris confiance avec cet entraîneur. Arnaud, c’est vraiment quelqu’un que j’apprécie beaucoup. C’est un bon mec, un bon petit jeune. Il est à l’écoute. Je suppose qu’il lit Poteaux Carrés donc je vais encore m’adresser à lui : « Arnaud, prends conscience de tes qualités ! Ta vitesse est incroyable. Ce n’est pas un atout, c’est une arme. Si tu la combines bien avec l’intelligence de jeu, tu seras l’une des recrues phares de l’ASSE cette saison ! »

 Je conseille à Arnaud de ne pas retourner en Ligue 2 ! Pourquoi il ne pourrait pas réussir à Sainté ? C’est vrai qu’on a toujours un peu plus de mal quand c’est le petit du club. Mais à ce que je sache, Loïc ne jouait pas titulaire au début, mais il aura bientôt sa statue à Geoffroy. Faouzi, Kurt, Josuha non plus ne jouaient pas au début. Bafé non plus, il avait été prêté à Troyes, quand on voit la carrière qu’il a réussie derrière… Au bout d’un moment, il faut faire preuve de ténacité. C’est bon, Arnaud a fait un an en Ligue 2, cette année il se donne toutes les chances de réussir en Ligue 1. Surtout à son poste, attaquant. Tu te mets à claquer un ou deux buts et c'est parti, tout le monde parle de toi ! Arnaud, c’était le cador de la génération 98 à Clairefontaine avec Mbappé, ne l'oublions pas !

Je profite de cet entretien pour appuyer le message que je veux faire passer à Arnaud : « Ne lâche rien, si tu vas en L2 et que ça se passe mal, tu vas prendre du retard par rapport aux autres ! Tu as toutes les qualités pour t’imposer en L1, pour t’imposer à Sainté. Reste à l’ASSE ! Le foot c’est des efforts, faut travailler le coffre. Ta vitesse, c’est une arme blanche, un poing américain ou un couteau. Tu peux faire mal à n’importe qui ! J’ai passé toute une saison complète avec toi, je ne sais même pas si tu es gaucher ou droitier tellement t’es à l’aise ! Je crois que même toi ne le sais pas. Arnaud, prends confiance, mets-toi dans une bulle et dis-toi « je vais tout casser ! »

 Franchement, ce petit-là, je crois énormément en lui. Il a toutes les qualités pour s’imposer à Saint-Etienne ailier droit voire ailier gauche. Romain Hamouma n’est pas plus rapide qu’Arnaud, j’en suis sûr et certain. Mais qu’est-ce qu’il joue bien avec sa vitesse, Hamouma ! Si Arnaud a un exemple à prendre, il regarde Romain, il observe les déplacements qu’il fait. Le jour où Arnaud fera les mêmes déplacements que Romain, il aura tout compris et il cassera tout. Allez Arnaud, regarde ses déplacements, regarde le nombre de pénaltys qu’il provoque !"

 Merci à Alaeddine pour sa disponibilité