Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

Championnat (32ème journée) 
GFC Ajaccio - ASSE  
le sprint final est lancé

Source :  Site officiel de l'ASSE

Samedi 2 avril  2016

Après la large victoire sur Montpellier, avant la trêve internationale, les Verts se sont relancés et se retrouvent à la 7ème place , mais le haut du classement est extrêmement serré. Une victoire à l'extérieur, à Ajaccio, permettrait de confirmer les ambitions stéphanoises dans la course à l'Europe 

Christophe Galtier : "Être prêt mentalement"    la video   

Après une trêve internationale sans match pour son équipe, l’entraîneur stéphanois entame les sept derniers rencontres de la saison avec l’ambition de confirmer le succès acquis face à Montpellier.

Quel a été le programme de l’équipe durant la trêve internationale ?
Lors de la première semaine, nous sommes progressivement montés en régime avant de finir par une grosse séance, haute en intensité. Les joueurs avaient quatre jours de récupération. Ils sont revenus avec de la fraîcheur. Dès lundi, nous avons entamé une semaine très studieuse, avec beaucoup d’application dans les séances. J’ai aimé l’investissement de mes joueurs. Le fait d’avoir coupé après une victoire a fait du bien moralement. Nous avons beaucoup travaillé physiquement et techniquement, moins tactiquement car il y avait beaucoup d’absents. Après 48 matches, on ne peut pas se retrancher derrière l’aspect technique. L’aspect mental doit dominer.

Vous êtes-vous penché sur le calendrier de votre équipe et celui de vos concurrents à l’Europe ?
Ce n’est qu’à la fin de la saison que nous saurons si nous avons un bon calendrier ou non. Le Championnat est tellement serré que nous allons jouer des équipes qui peuvent nous passer devant et d’autres qui jouent le maintien. J’espère que nous aborderons le match de samedi de manière différente que face à Guingamp. Nous pouvons croire à l’Europe parce que nous avons gagné face à Montpellier il y a une quinzaine de jours. Semaine après semaine, il faudra être performant. Pour faire la différence, il nous faudra une série. Nous avons stoppé une spirale lors de notre dernier match. Maintenant, il faut créer une dynamique.

Valentin Eysseric, passé lui aussi en conférence de presse, disait vouloir perpétuer la bonne habitude acquise lors des dernières saisons et se qualifier pour l’Europe…
Si les joueurs en parlent entre eux, c’est tant mieux. Mais, chaque groupe a son histoire, chaque saison est un cahier neuf avec des pages à écrire. J’aimerais que ce groupe-là, avec un calendrier chargé et un beau parcours en Europe, puisse obtenir une qualification européenne. Ce serait mérité au regard des efforts consentis. Les groupes précédents ont leur histoire, leur aventure. Si les joueurs se nourrissent des années passées, c’est que les cadres, ceux qui ont l’habitude de vivre des fins de saison à enjeu, l’habitude d’être performants, en parlent.

Quels points voudriez-vous améliorer pour le sprint final ?
Tout le monde parle du jeu. J’ai revu le match face à Montpellier, qui était l’équipe en forme du moment, et qui n’a eu qu’une seule situation. Nous, nous en avons eu plusieurs, sans très bien jouer, et sans avoir la possession de balle. Pourtant, nous avons marqué trois fois. Dans cette période, les rapports de force se font plus présents et le jeu en pâtit parfois. En tant qu’entraîneur, on aime voir son équipe bien jouer, avoir peu de déchet technique, et l’emporter. Et l’emporter (il insiste). Si l’équipe ne joue pas très bien et qu’elle gagne, je serai satisfait. Parce que c’est l’heure de faire des résultats. Mais, généralement, on a plus de chances de gagner en jouant bien. L’exemple, c’est le match à Guingamp. Nous avons eu 65% de possession de balle mais nous ne nous sommes pas approchés du but adverse. Le groupe est armé pour cette fin de saison. Ceux qui ont déjà connu ça doivent pousser les autres. Nous devons pouvoir être compétitifs toutes les semaines.

Comment abordez-vous le déplacement à Ajaccio ?
Il n’y a que Monaco qui a gagné là-bas. Ni Lyon, ni Nice, ni Marseille, ni Rennes ne s’y sont imposés. Il faudra être dans très bonnes dispositions mentales pour aller faire une performance. C’est un adversaire très difficile à manœuvrer. Ce club, personne ne le voyait en Ligue 1, et, aujourd’hui, il joue sa carte à fond. Cette équipe joue très bien au football, elle est bien dirigée par Thierry (Laurey). Le terrain reste le terrain. Derrière cela, il n’y a aucune raison d’avoir de l’appréhension. Nous avons toujours été bien reçus en Corse. Les matches y sont engagés, ça fait partie de l’ADN de ce football-là.

Valentin Eysseric : "Aller là-bas pour gagner"      la video

Le numéro 11 stéphanois est déterminé à aller en Corse pour l'emporter et croire encore un peu plus en une nouvelle qualification européenne.

Les statistiques d'Opta

A l'occasion du déplacement des Verts sur l'île de Beauté, Opta a publié aujourd'hui des stats encourageantes, à conforter demain soir : le Gazélec n’a marqué que 3 buts lors des 15 dernières minutes de jeu en Ligue 1 cette saison, plus faible total des clubs de l'élite. Les 8 derniers buts des Verts en Ligue 1 ont été inscrits lors de la deuxième mi-temps, et 7 de ces 8 buts à partir de la 70e minute. 5 des 7 derniers buts de l'ASSE en L1 ont été inscrits par des remplaçants.

Renaud Cohade déterminé (Source : Poteaux Carrés)

Remis de sa blessure à la cuisse contractée à Angers, Renaud Cohade se confie dans Le Progrès du jour. Extraits.

 "Je n’ai plus de douleur à la cuisse. Je devrais reprendre les séances collectives lundi. J’ai raté deux matches. Mais c’est du passé. Je suis prêt à finir la saison avec le plus de fraîcheur possible. De retour de blessure, j’ai enchaîné des matches tous les trois jours avec beaucoup de temps de jeu, il était logique que j’ai un petit contrecoup. Ça va repartir. J’ai la pêche.

 On a une belle fin de saison à vivre. C’est excitant. Il ne faut pas se poser de questions. J’espère que la victoire contre Montpellier va créer une bonne dynamique. J’ai confiance en ce groupe. Ça va le faire. L’ASSE sera européenne la saison prochaine. Ce club le mérite. Il faut s’inscrire dans la durée. Dans cette ligne droite, c’est le mental qui fera la différence.

 J’ai un peu de bouteille. Je suis un compétiteur et je vais encore le montrer. J'ai faim de ballon. Moi et d’autres ont un rôle à jouer. Il va falloir mobiliser tout le monde. Chacun d’entre nous à sa responsabilité dans la réussite de l’équipe. À nous de jouer libérés. On est capables de mieux jouer et de finir en trombe. On est encore dans le coup. Il faut croquer dedans."

Le groupe : Hamouma, Tabanou absents 

Loïc Perrin, le capitaine stéphanois, est disponible pour le déplacement à Ajaccio, samedi (20h). C'est aussi le cas de Renaud Cohade, qui s'entraîne normalement. Romain Hamouma et Franck Tabanou, blessés, sont, eux, forfaits.

Voici la liste des 19 joueurs convoqués par Christophe Galtier pour le match Gazelec Ajaccio-ASSE, qui se déroulera ce samedi 02 avril 2016, à 20h00, au stade Ange Casanova :
Gardiens :
16.Stéphane RUFFIER ; 30.Jessy MOULIN.
Défenseurs :
2.Kévin THEOPHILE-CATHERINE ; 3.Pierre-Yves POLOMAT ; 25.Kévin MALCUIT ; 24.Loïc PERRIN ; 32.Benoît ASSOU-EKOTTO ; Ronaël PIERRE-GABRIEL.
Milieux :
5.Vincent PAJOT ; 6.Jérémy CLEMENT ; 10.Renaud COHADE ; 11.Valentin EYSSERIC ; 17.Ole SELNAES ; 18.Fabien LEMOINE.
Attaquants :
7.Jean-Christophe BAHEBECK ; 9.Nolan ROUX ; 15.Neal MAUPAY ; 22.Kévin MONNET-PAQUET ; 23.Alexander SÖDERLUND.

Ils ont joué ou entraîné au Gazelec Ajaccio et à l'ASSE

Yoann Andreu, Kévin Mayi, Thierry Laurey, Edouard Lamon, Simon Carmignani, Olivier Pantaloni, Idriss Saadi

Un suspendu de chaque côté

Christophe Galtier devra se passer de Moustapha Bayal Sall pour le déplacement à Ajaccio, samedi (20h). Le défenseur sénégalais est suspendu pour la rencontre. C'est aussi le cas de Jérôme Lemoigne, le milieu de terrain ajaccien, lui aussi suspendu pour la 32e journée du Championnat de France de Ligue 1.

Les supporters verts seront présents (Source : Poteaux Carrés)

Selon la dernière édition de l'Equipe, environ 150 supporters des Verts pourront se rendre à Ajaccio après-demain. Les pouvoirs publics ont accepté, après plusieurs jours de réflexion, d'autoriser leur déplacement à condition qu'ils soient encadrés par l'ASSE. "L'interdiction demeure une mesure exceptionnelle et non pérenne" confie le commissaire Antoine Boutonnet, patron de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme. "Je préconise régulièrement les déplacements encadrés plutôt que els interdictions."

Ajaccio aime les gros (Source : Poteaux Carrés)

Ajaccio lutte pour son maintien... en allant chercher les points contre les gros. En effet, malgré des résultats à domicile globalement mauvais (17è du classement à domicile, avec seulement 4 victoires en 15 matches), la bande à Laurey affiche un tableau de chasse pas dégueu du tout :

- victoires contre les vilains, Nice et Caen

- nul contre Rennes et Nantes

 Parmi les équipes de première moitié de tableau, seuls Angers et Monaco ont réussi à s'imposer à Mezzavia ; et encore, c'était en août et septembre, bien avant qu'Ajaccio mette les Gaz (leur première victoire cette saison date du 24 octobre).

Thierry Laurey flatte les Verts (Source : Poteaux Carrés)

Dans la dernière édition du Progrès, le gazier Thierry Laurey évoque la réception de Saint-Etienne ce soir à 20h00.

 "Quand je vois que des postes sont triplés à Saint-Etienne… C’est un grand club, qui s’est stabilisé, il a tout pour côtoyer le très haut de tableau. C’est une équipe performante. Elle n’est pas toujours spectaculaire mais elle est hyper efficace. C’est ce que l’on demande à une équipe de haut niveau. Elle sait prendre des points dans la douleur, et c’est dans la douleur que se gagnent des places qualificatives. Mais si on est en difficulté au classement, c’est avant tout parce que nous avons raté nos matches à domicile face à nos concurrents directs. On s’en sort pas trop mal contre les grosses équipes car elles sont joueuses et nous sommes un peu plus concentrés. On va combattre, sans subir les événements. On veut faire mentir ceux qui ne nous ont pas respectés en début de saison."