Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

Championnat (31ème journée) 
ASSE - Montpellier :  
Repartir du bon pied

Source :  Site officiel de l'ASSE

Vendredi 18 mars 2016

Depuis plusieurs matches, les Verts enchaînent les contre-performances : élimination contre Bâle en Europa League, défaite à domicile contre Caen en Championnat et contre Paris SG en Coupe de France, nul obtenu la semaine dernière à Angers, défaite inquiétante à Guingamp : il est temps pour l'ASSE de se ressaisir afin de ne pas voir s'éloigner les places européennes. La réception de Montpellier donne l'occasion aux Verts de repartir sur une bonne série.   

Christophe Galtier : "Ne soyons pas spectateurs"    la video

Christophe Galtier a évoqué hier la réception de Montpellier et la fin de saison des Verts lors d'une conférence de presse relayée aujourd'hui par Le Progrès. Extraits.

 "Il y a trois semaines, on enchaînait les matches mais après on a perdu des joueurs, en attaque, au milieu. Il a fallu adopter un principe de précaution avec Théophile à Guingamp. Tout cela s’est traduit par un gros manque de caractère et il faut en avoir et avoir de la personnalité dans cette période. Je ne suis pas inquiet. C’est préoccupant mais j’espère que le groupe retrouvera ses leaders, ses moteurs pour être dans le sprint final. Mais il ne faut pas croire que mettre un joueur sur le terrain suffit. Il faut agir. À Guingamp, on a subi. J’ose espérer que c’est la dernière fois. Pour y remédier, il faut trouver d’autres associations.

 Je pense que le maintien se jouera au-dessus de 44 points. Mais je peux dire que l’ASSE va démarrer la saison prochaine en L1. Cela ne veut pas dire qu’on n’est pas ambitieux, Il faut l’être, mais tout relativiser, être serein et lucide. Certains visent la Ligue des champions comme Monaco et Lyon, d’autres une place européenne ou se battent pour ne pas descendre. Nous, on peut être sixième, cinquième ou quatrième. L’objectif est d’être européen. On aura ensuite une réflexion sur la manière d’améliorer l’effectif. On a déjà pris une orientation cet hiver avec Alex et deux jeunes. On doit se servir de cette période pour les intégrer."

Nolan Roux aime Montpellier  (Source : Poteaux Carrés) 

Selon Opta, l'ASSE a gagné 60% de ses matches face au MHSC en Ligue 1 (21/35), ratio le plus élevé contre une équipe actuelle de Ligue 1. Programmée ce samedi à 17h00, la prochaine confrontation entre les deux clubs serait l'occasion de relancer Nolan Roux. Buteur à l'aller, le numéro 9 de l'ASSE a marqué 5 fois face au MHSC, sa proie favorite dans l'élite.

Kevin Monnet-Paquet : "Réagir" (Source : Poteaux Carrés)    

Dans la dernière édition du Progrès, Kévin Monnet-Paquet avoue que les Verts ont beaucoup de mal à se remettre de l'élimination en Europe League.

 "Avant le match retour de Ligue Europa, on était dans une bonne spirale. On était bien mentalement et même physiquement. On marquait à chaque match. Depuis Bâle, on ne gagne plus. Cette élimination a fait un peu, voire beaucoup de mal. À nous de trouver les ressorts nécessaires pour rebondir. Notre non-match à Guingamp n’était pas fameux. Dans une saison, il arrive que l’équipe passe complètement à travers. Le problème c’est que c’est un peu dans la lignée de nos matchs contre Caen et Angers où l’on n’avait déjà pas été bon.

 Notre chance c’est que l’on n’est pas encore trop distancé. Mais il faut être aussi réaliste. Actuellement, on n’est pas dans une bonne phase. Avant de penser au podium, on doit déjà penser à gagner le prochain match contre Montpellier. Il ne faut pas croire que parce qu’on est Saint-Etienne et que ça s’est bien passé les saisons précédentes, ce sera encore pareil cette fois. On ne se crée pas beaucoup d’occasions. Notre jeu offensif n’est pas bon. On peut dire que c’est inquiétant. Il faut vite y remédier sinon on va glisser tout doucement."

Renaud Cohade forfait (Source : Poteaux Carrés)

Victime d’une lésion musculaire il y a dix jours à Angers, Renaud Cohade est selon Le Progrès forfait pour le match contre Montpellier programmé ce samedi à 17h00. Le quotidien régional indique par ailleurs que Loïc Perrin, Franck Tabanou et Romain Hamouma n'ont pas participé à la séance d'entraînement d'hier, ce dernier tant toujours touché au mollet.

Des stats peu flatteuses (Source : Poteaux Carrés)

Dans les couloirs du Roudourou, samedi dernier, Loïc Perrin malgré la désillusion a réaffirmé ses ambitions européennes en lançant "j'y crois encore". 

Il va quand même falloir montrer un tout autre visage. Et en particulier trouver un peu d'adresse offensive. Car en la matière les stats de la Ligue qu'on adule sont révélatrices. Les Verts ont certes des vélléités offensives, qui se matérialisent par une 5ème place au nombre de tirs (374 tirs, derrière les Vilains, le PSG, Marseille et Lille)...

Mais quel déchet ! Avec 30,2% de tirs cadrés, Sainté est le 19ème club de Ligue 1 en la matière, à 5pts des Vilains, à 8pts de Marseille ou encore à plus de 16pts du QSG (46,8% de tirs cadrés !).

Guingamp, notre bourreau de samedi, a tiré 50 fois de moins que nous, pour un total de 114 tirs cadrés (113 pour nous). La stat est édifiante. Reste à en comprendre la cause. Au-delà de la maladresse de nos joueurs offensifs, il faut sans doute également considérer notre incapacité à les mettre dans des conditions correctes de tir. Un plat du pied aux 6 mètres sur un centre en retrait sera toujours plus simple à cadrer qu'une frappe en déséquilibre aux vingt cinq mètres.

Moralité, c'est toute l'animation offensive qui est en cause.

ASSE-Montpellier : les joueurs ou entraîneurs communs aux 2 clubs

Léon Alpsteg, Laurent Blanc, François Bonnet, André Boutet, Bruno Carotti, Emile Chalvidan, Lilian Compan, Geoffrey Dernis, Kader Ferhaoui, Kader Firoud, Patrice Garande, André Guillard, Robin Huc, Aimé Jacquet, Henryk Kasperczak, Jean-François Larios, Thierry Laurey, Lucien Leduc, François Lemasson, Francis Llacer, Christian Lopez, Roger Milla, Philippe Millot, Frédéric N'Doumbé, Robert Nouzaret, Gérard Passi, Roger Rolhion, Albert Rust, Lamine Sakho, Christophe Sanchez, Jacques Santini, Christian Sarramagna, Didier Timothée, Siaka Tiéné, Baptiste Valette, Jody Viviani

Le groupe

Ayant ressenti aujourd'hui une gêne sur sa cicatrice à l'ischio-jambier, Loïc Perrin est forfait pour la réception de Montpellier, comme Renaud Cohade, Romain Hamouma et Robert Beric. Suspendu à Guingamp, Fabien Lemoine fait son retour dans le groupe, à l'instar de Kévin Malcuit, Jean-Christophe Bahebeck et Nolan Roux.

 Le groupe : Ruffier, Moulin – Théophile-Catherine, Malcuit, Sall, Pogba, Tabanou, Assou-Ekotto – Clément, Selnaes, Lemoine, Pajot, Corgnet, Eysseric – Bahebeck, Monnet-Paquet, Roux, Söderlund, Tannane.

L'appel de Loïc Perrin aux supporters (Source :  Poteaux Carrés)

Dans le programme officiel du match ASSE-MHSC, Loïc Perrin lance un appel au peuple vert pour aider son équipe à renouer avec le succès ce samedi en fin d'après-midi.

 "Nous avons encore la chance de pouvoir croire à l’Europe. Les 5e et 6e places pourraient être européennes. Il reste huit matches, ce qui représente beaucoup de points. L’Europe n’est pas si loin. J’ai confiance en l’équipe. J’ai appris à faire les bilans en fin de saison, pas avant. Il peut se passer beaucoup de choses, d’autres équipes feront des faux pas, comme lors de chaque journée de championnat. Par contre, et c’est une certitude, il faut montrer un autre visage. Quoi qu’il arrive, nous allons tout donner pour gagner chez nous face à Montpellier.

 J’ai  connu  des  maintiens  à  la  dernière journée, avec l’avenir du club en jeu. Je n’ai pas peur de dire que c’était des saisons de merde. Voilà pourquoi, aujourd’hui, il faut positiver, garder confiance. Le club a véritablement évolué dans le bon sens. A part le PSG, toutes les équipes passent par des moments compliqués dans une saison. Et malgré nos passages difficiles, nous sommes encore présents. Jouons avec de la bonne pression, celle que nous avons lorsque nous jouons l’Europe.

 Il faut que que nous provoquions un déclic, qui pourrait bien évidemment être provoqué par le public stéphanois. C’est un ensemble : par notre intermédiaire, il faut que le public nous pousse.  A domicile, le but est d’emballer la rencontre. Parce que Geoffroy-Guichard est le stade qui nous fait gagner des points et parce qu’il influe aussi sur l’équipe adverse. Personne ne vient chez nous en pensant que prendre des points va être facile. Une  qualité  à avoir pour ce dernier virage de la saison, c'est le mental. Le coach insiste là-dessus : en fin de saison, ce sont les plus forts dans la tête qui finissent  le mieux."

Loulou Nicollin ne déteste pas les Verts (Source : Poteaux Carrés)

Habitué à balancer des piques parfois insultantes sur l'ASSE, Loulou Nicollin a changé de discours sur France Bleu Saint-Etienne Loire avant de se déplacer à Sainté avec le MHSC samedi après-midi.

"L'ASSE a été un grand et reste un grand club. Je suis lyonnais mais les Verts sont de retour parmi l'élite depuis quelques années. Là il y a eu des mauvais résultats, mais ils vont finir dans les 4-5 premiers, y'a pas de match. Saint-Etienne peut finir 3eme sans problème. Geoffroy-Guichard  ne nous réussit pas ! C'est le moins qu'on puisse dire. Je me rappellerai toujours de ce match perdu 5 à 4. On avait fait des cadeaux ce jour là. Et depuis 3-4 ans, même à la Mosson, Saint-Etienne gagne tout le temps ! Et puis il y avait eu ce match sous la neige. C'était épique ça ! Les joueurs de Saint Etienne qui balayaient pour jouer, c'était beau ! Vous savez, on me taxe d'anti-stéphanois, c'est pas du tout vrai ! Je suis supporter de l'OL car je suis lyonnais mais avec toutes les conneries qu'ils ont fait, je me suis un peu éloigné.

 Romeyer, un jour je l'ai attaqué. J'ai payé ce que je devais payer. Je dois reconnaitre que c'est un président qui aime son club, un peu à mon image. Il est aussi excessif que moi avec ses joueurs. Je le respecte. J'ai dit des conneries, mais c'est oublié tout ça. J'ai fait cadeau d'un beau drapeau au Musée des Verts que Roger Rocher m'avait donné ... Est ce que je compte rendre ces objets de collection ? Ca sera dur, vous savez quand Roger Rocher m'a donné tous ces précieux objets, il m'a fait jurer de ne pas en faire don à l'ASSE. Car il devait être en conflit avec quelques uns, j'en sais rien. Bon ... je verrai ! C'est vrai que c'est ridicule de garder des choses qui sont dans le coeur de Saint-Etienne. Je reconnais que le costume, le fanion, l'affiche .. plein de choses de la finale de 76, c'est très important pour eux .. On verra ! Ce que j'aime, ce sont les maillots verts. Et là, ils ont le Coq Sportif ! C'est fabuleux ça ! Et y'en a un qui va enrichir ma collection samedi !"

Pas de supporters montpelliérains à Geoffroy Guichard (Source : Poteaux Carrés)

Cela sera encore le cas ce samedi à 17h pour la venue de Montpellier à GG comme l'indique le site web du club Héraultais :

"À l’occasion du match AS Saint-Etienne vs Montpellier HSC, programmé ce samedi 19 mars à 17h au stade Geoffroy Guichard, le Préfet de la Loire a pris l’arrêté n°60-216 du 7 mars 2016 qui stipule qu’il est interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter du MHSC ou se comportant comme tel d’accéder au stade Geoffroy Guichard de Saint-Etienne et de circuler ou de stationner sur la voie publique, de 8h00 à 24h00 le 19 mars 2016, dans un périmètre à ses abords fixé dans l’article 1er de cet arrêté. Le parcage visiteur sera donc vide cette année comme en avril dernier"

Les ambitions de Jérôme Roussillon (Source : Poteaux Carrés)

Interviewé par le site off de Montpellier, le défenseur Jérôme Roussillon (26 matchs cette saison) compte bien en finir avec la mauvaise série de son club à Geoffroy (21 ans sans victoire).

Il revient d’abord sur la défaite subie à la Mosson face à Nice (0-2) :
"Il y a des regrets car on avait fait une bonne première mi-temps. On aurait dû tuer le match à ce moment-là. On n'arrive pas à concrétiser nos occasions et après on se mange deux buts en seconde période. J'avoue que cette rencontre a laissé un goût amer. Mais bon, ce n'est pas grave, on continue et on va aller à Saint-Etienne samedi pour essayer de prendre des points."

... avant d’évoquer les facilités de son équipes ALEX térieur (deux nuls et deux victoires lors de leurs 4 derniers déplacements) :
"Plus à l'aise ou moins de pression, je ne sais pas. Dans tous les cas on est solides à l'extérieur et on l'a vu la semaine passée à Paris. Il faut continuer et redevenir comme ça à domicile aussi."
 
... puis l’objectif du maintien :
"C'est vrai qu'avec 6 points sur les premiers relégables on était plutôt bien mais comme les poursuivants ont gagné on perd un peu du bénéfice des cinq matchs sans défaite qu'on avait connus avant Nice... Inconsciemment c'est vrai qu'on aurait pu se dire que le plus dur avait été fait, mais c'est le foot, rien n'est jamais acquis, encore plus cette saison. On ne peut compter que sur nous-mêmes dans ce championnat et on va essayer de prendre des points à Saint-Etienne samedi. Même si, face à Saint-Etienne cela ne va pas être facile car cela fait cinq matchs je crois qu'ils n'ont plus gagné. Il faudra être fort mentalement et fort défensivement."

Ryad Boudebouz optimiste

Troisième meilleur passeur du championnat cette saison derrière Zlatan Ibrahimovic et Angel Di Maria, le milieu offensif montpelliérain Ryad Boudebouz évoque le match de demain dans la dernière du Midi Libre.

 "On avait peut-être oublié que Nice se bat pour une place européenne. Ce n'est pas parce qu'on sortait d'un bon résultat à Paris qu'on allait les battre. On s'est peut-être vu un peu trop haut. Ça nous a remis les pieds sur terre. Il ne faut pas regarder derrière. Il reste huit matches. Trois victoires et on est maintenu. J'ai déjà gagné et marqué à Geoffroy-Guichard avec Sochaux. Je suis persuadé que l'on peut ramener trois points de Saint-Etienne si on joue intelligemment. Je pense aux administratifs du club, adorables et qu'on connaît tous. Savoir que la descente leur coûterait leur place, ça serait une honte. On fera tout pour que ça n'arrive pas."

Le groupe montpelliérain

Entraîneur de Montpellier, prochain adversaire des Verts le samedi 19 mars à 17h00, Frédéric Hantz, a annoncé en conférence de presse relayée sur Twitter qu'il renouvelle sa confiance au même groupe de 18 que lors du match précédent. Tout en précisant qu'il "y aura sans doutes quelques changements dans le 11 de départ".

 Voilà donc les 18 joueurs qui feront le déplacement à Geoffroy-Guichard (en gras les titulaires du match précédent):

Pionnier, Ligali - Remy, Hilton, Congré, Roussillon, Deplagné - Saihi, Martin, Ninga, Skhiri, Bensebaini - Camara, Dabo, Berigaud, Sanson, Boudebouz, Yatabaré.

 Le choix de reconduire le même groupe est fait "pour assurer une continuité" et c'est tout ce qu'on souhaite à ce groupe, de continuer sur la lancée du match précédent, perdu 0-2 contre l'OGC Nice.