Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

Les confidences de Roland Romeyer et Bernard Caiazzo

Source :  Site Poteaux Carrés  

Mardi 9 août 2016      

Dans une interview accordée à l'AFP et relayée par France Bleu, Roland Romeyer confirme la volonté du club de racheter le Chaudron, défend la formation et évoque le mercato. Extraits.

 "Pour augmenter le budget, il nous faut devenir propriétaire du stade Geoffroy-Guichard, symbole de l'ASSE, comme l'incite la loi Braillard, ce qui nous permettrait d'en avoir la gestion sept jours sur sept avec l'exploitation des loges 365 jours par an ou d'un restaurant par exemple. Les collectivités semblent à notre écoute.

 Notre centre de formation est 21e sur 35 en France mais ce classement ne tient pas compte des joueurs formés et jouant dans des clubs de Ligue des champions, c'est anormal. Nous travaillons bien chez les jeunes et nous avons renforcé l'encadrement du centre de formation avec l'apport d'anciens joueurs du club. Il nous faut réussir la transition entre les équipes de jeunes et l'équipe professionnelle.

 Après Bryan Dabo et Cheikh M'Bengue, nous allons engager encore au moins deux autres joueurs d'ici la fin du mercato mais nous avions déjà bien recruté lors du marché d'hiver avec les arrivées d'Oussama Tannane, Ole Selnaes et Alexander Söderlund".

Bernard Caiazzo, quant à lui, réitère son soutien à Galette dans la dernière édition de France Football.

 "Cette année, j'ai senti chez certaines personnes une petite tendance "année de trop" au sujet de Christophe Galtier. J'ai répondu à ces gens-là : "J'entends ce que vous me dites. Mais quel entraîneur a qualifié quatre fois de suite son équipe pour l'Europe ? Et on fait quoi ? On paie des indemnités ? Vous croyez que l'on peut faire mieux que l'OL, le PSG et Monaco ? Vous voulez que l'on compare les budgets ?" Pour Saint-Etienne, jouer quatre fois de suite l'Europe, c'est un exploit ! D'autant plus important qu'on remarque que des équipes sui s'étaient qualifiées avec l'ASSE ne se sont pas, elles, requalifiées. On est devenu un club du top 5, c'est pour moi très important."

Bernard Caiazzo espère que l'Euro disputé en France boostera les affluences.

"Comme pour la Coupe du monde 1998, l'Euro va booster les affluences mais aussi les audiences télévisées. Il y a eu une compétition sur notre sol, conjuguée à un beau parcours des Bleus. Cela a attiré du monde, a passionné beaucoup de Français, surtout les enfants. Ce regain d'intérêt pour le football va se poursuivre et les clubs en profiteront" prédit Nanard dans la dernière édition du Parisien. "La défaite en finale n'a pas vraiment d'impact car la population est fière de ses Bleus. Certains, y compris une partie de ceux qui à la base ne sont pas des fans de foot, auront envie de prolonger le plaisir en se rendant dans nos stades. La Ligue va d'ailleurs lancer fin août une campagne de publicité à la télé, sur le thème Allez au stade."