Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

Championnat (17ème journée)

ASSE-Guingamp : 1-0
Merci Stéphane Ruffier !

Source :  Site Poteaux Carrés

Dimanche 11 décembre 2016

La fiche du match     Le but de Romain Hamouma

Le chant de victoire  Les 8 arrêts de Stéphane Ruffier     Les réactions   Christophe Galtier    Romain Hamouma  Kevin Malcuit

Grâce à un but de Romain Hamouma en première période et à une prestation exceptionnelle de Stéphane Ruffier, les Verts enchainent un deuxième succès en trois jours qui leur permet de remonter à la 8e place et les relance dans la course à l'Europe.

Le match 

Après une victoire décisive obtenue dans les trente dernières minutes, jeudi dernier, sur le terrain d’Anderlecht, les Verts avaient à cœur de prolonger le plaisir en championnat et surtout d’en donner à leurs supporters présents et bruyants tout au long de la rencontre, malgré le huit clos qui frappait cet après-midi la tribune Charles-Paret. Les supporters auront poussé et aidé les Verts, surtout en deuxième mi-temps, une période lors de laquelle Stéphane Ruffier a montré qu'il était bien le meilleur gardien de L1. Stéphane Ruffier a une nouvelle fois repoussé tous les assauts guingampais. Cette victoire, la deuxième en trois jours, fait du bien au moral et permet surtout aux Stéphanois de recoller au peloton de tête, à seulement trois points de la 4e place, occupée par l'OL après sa courte victoire à domicile contre Rennes.
 
Animés par une volonté manifeste d’entrer dans cette rencontre comme ils avaient terminé celle de Bruxelles, les Verts impriment d’entrée de jeu un rythme élevé et se créent la première occasion de ce match sur un bon coup-franc frappé par Oussama Tannane qui termine sa course au-dessus de la transversale de Johnsson (7e). Venus dans le Forez avec l’intention de poursuivre leur bon parcours en championnat et surtout de remporter la première victoire à Geoffroy-Guichard de leur histoire, les Guingampais réagissent et vont rapidement avoir l’opportunité d’ouvrir le score sur une reprise de volée de Jimmy Briand (9e), puis sur un tir de Lucas Deaux, seul face à Stéphane Ruffier (16e).
 
Premiers frissons pour le public stéphanois qui va cependant rugir de plaisir quelques minutes plus tard en voyant les Verts marquer sur une action collective de toute beauté : récupérant le ballon d’une aile de pigeon en extension, Oussama Tannane transmet le cuir à Kevin Malcuit qui élimine Sorbon d'un grand pont avant de centrer avec précision en retrait pour Romain Hamouma lequel se charge d’ajuster le portier guingampais du plat du pied droit (25e).

Récompensés de leurs efforts, les Verts sont sur le point de doubler la mise sur un contre rondement mené par Romain Hamouma, lequel décale Jordan Veretout dont la frappe vient mourir sur le poteau droit de Johnsson (33e). Pas impressionnés, les Guingampais se remettent à jouer en faisant bien circuler le ballon au milieu de terrain. Et encore une fois, après un beau mouvement amorcé par les Rouge et Noir, Stéphane Ruffier préserve la cage des Verts en repoussant une nouvelle tentative à bout portant de Jimmy Briand.
 
Peu habitués cette saison à revenir des vestiaires avec un avantage au tableau d’affichage, les Verts reculent peut-être inconsciemment et laissent l’initiative du jeu à leur adversaire. Les Guingampais vont alors débuter un véritable siège du but stéphanois. Sauvés dans un premier temps par sa barre transversale sur une tête plongeante de Diallo, Stéphane Ruffier va ensuite multiplier les arrêts réflexes sur des frappes de Deaux (52e), Briand (56e), Salibur (64e) et Mendy (85e). Le portier stéphanois a littéralement écœuré les Bretons et notamment Kerbrat en repoussant à bout portant une reprise de volée de ce dernier (78e) avant de s'opposer à un ultime assaut du même défenseur adverse à quelques instants du terme de la rencontre (88e). La victoire, acquise dans la douleur, montre le chemin à suivre pour les trois derniers matches de 2017.

La réaction de Christophe Galtier et d'Antoine Kombouaré

S’il reconnaît que son équipe a souffert face aux assauts guingampais en deuxième période, l’entraîneur stéphanois met en avant la deuxième victoire en trois jours obtenue par les Verts.

Christophe Galtier : «Après une première période intéressante, nous avons énormément souffert en deuxième mi-temps. Nous avons déjoué et nous avons été pris par l’affolement. Heureusement que Stéphane (Ruffier) a été décisif. Jeudi, c’est la première mi-temps qui n’est pas bonne. Ce soir (dimanche soir), c’est l’inverse. Un tel écart entre deux mi-temps est lié à l’enchaînement des matches et à la forme physique des deux équipes. Nous n’arrivons pas à maintenir un certain niveau durant 90 minutes. Le 3-4-3 ? C’est un système qui peut nous aller, qui nous a souvent permis de revenir dans des matches. Avec les caractéristiques de l’adversaire, il fallait de la présence sur les côtés. Avoir des pistons nous apporte un but et donc une victoire. Je ne sais pas si nous resterons dans ce système-là. Sans séance d’entraînement, il est difficile de trouver des automatismes, même si nous faisons beaucoup d’analyses et de vidéos. Quand il n’y a pas le jeu, il faut avoir le résultat. Guingamp ne m’a pas surpris. C’est une équipe qui joue très bien avec beaucoup de valeur athlétique sur le plan offensif et un jeu posé. Je savais que ça allait être difficile, mais à ce point-là, surtout après notre première période, je ne le pensais pas.»

Antoine Kombouaré (entraîneur de l’EA Guingamp): «Nous avons énormément de déception. Venir ici et ne pas reculer, ne pas avoir peur de jouer, c’était notre objectif. Dans le foot, ce qui compte, c’est de gagner. C’est malheureusement ce que nous devons retenir ce soir (dimanche soir) même si j’ai aimé l’attitude de mon équipe. Stéphane Ruffier ? Il était chaud, il attirait tous les ballons. Sur la durée, il a peut-être découragé mes attaquants. Je pense que nous aurions pu continuer à tirer au but, il aurait tout arrêté. Nous aurions dû être plus efficaces, plus tueurs dans la surface de réparation.»  

Malcuit en feu (Source : Poteaux Carrés) 

Passeur décisif à Anderlecht et contre Guingamp, Kévin Malcuit savoure dans la dernière édition du Progrès. Extraits. 

"C’est une très bonne semaine pour moi et pour l’ASSE. Tout le monde est gagnant. Cela fait plaisir. Mais je suis surtout content de la façon dont on a géré ce match surtout défensivement. On a très bien géré la première mi-temps. En deuxième, il fallait faire preuve de solidarité. C’est ce qui fait notre force depuis le début de saison. Je félicite Stéphane et je suis super content pour Romain. J’espère qu’il en marquera d’autres sur mes passes. Je suis sorti à la 80e minute car j'ai senti un petit truc mais rien de grave. J’ai juste une toute petite contracture. Je ne voulais pas prendre de risques. Je préfère qu’il y ait quelqu’un plus frais qui prenne ma place plutôt que de jouer à 50 %."

Stéphane Ruffier au top (Source  : Poteaux Carrés)

"On doit encore notre victoire à Stéphane" a reconnu hier Galette en conférence de presse. "Stéphane a encore été exceptionnel mais je ne suis pas surpris" a ajouté Loïc Perrin. Sans surprise au regard de sa prestation monstrueuse d'hier soir, le portier stéphanois figure pour la 5e fois de la saison dans l'équipe type de la 17e journée de la Pravda : Ruffier - Sidibé, Glik, Basa, Mendy - Lopez, Cyprien, Valbuena, Silva - Falcao, Toivonen.

 "On est tombé sur un gardien qui était chaud. On aurait pu continuer longtemps comme ça, je crois qu’on n’aurait pas marqué. Il attirait tous les ballons et sur la durée il a fini par décourager mes attaquants. Il est clair que Ruffier donne la possibilité à son équipe de prendre les trois points" a déclaré Antoine Kombouaré en conférence de presse d'après-match.

 "Ruffier a réalisé une partie exceptionnelle, énorme, pas besoin d'être une lumière pour le voir" admet dans la Pravda le milieu de terrain guingampais Etienne Didot. "On ne savait pas quoi faire de plus. A part mettre le ballon là où il n'était pas" ajoute son coéquipier Marcus Coco.

 Au classement des gardiens de L1 établi par le quotidien sportif, Stéphane Ruffier (6,47/10 de moyenne) écrase la concurrence. Ses plus "proches" poursuivants sont le Dijonnais Reynet (6,06) et le Guingampais Johnsson (6/10).

Le retour de Romain Hamouma (Source : Poteaux Carrés)

Ayant claqué hier son 34e pion sous le maillot vert toutes compétitions confondues (le 3e de la saison), Romain Hamouma se réjouit d'avoir retrouvé la santé dans la dernière édition du Progrès.

 "Quand je n’ai pas de pépins physiques, forcément, c’est plus facile. Lorsqu’on est en dehors du terrain c’est compliqué de marquer des buts. Je prends du plaisir à jouer. Je me sens super bien. Je n’aurais pas forcément pu finir le match. C’était bien de sortir à ce moment-là. Aller au bout pour aller au bout, ça ne sert à rien. Petit à petit, je vais retrouver du rythme. On a du cœur, on s’accroche."

Yannis Salibur écoeuré (Source : Poteaux Carrés)

Écœuré par Stéphane Ruffier, l'ailier guingampais Yannis Salibur revient sur la défaite de son équipe à Saint-Etienne dans la dernière édition guingampaise du quotidien Ouest-France.

 "On est hélas tombé sur un gardien qui a fait un match extraordinaire. On a vraiment tout donné mais il a tout arrêté. Quand on voit notre notre prestation, surtout en seconde mi-temps, c'est encourageant pour la suite. Notre défaite n'est pas méritée, Saint-Etienne a eu la réussite de son côté, voilà tout... On les a dominés, on a eu la possession, mais on n'a pas gagné."