Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

L'ASSE affronte le PSV Eindhoven en amical
Source :  Site officiel de l'ASSE

Mardi 12 juillet 2016      

Les Verts passent un troisième test estival, ce mercredi (19h), à Thonon-les-Bains, face au PSV Eindhoven, dans le cadre du Festival de Football des Alpes.

Après la victoire face au Clermont Foot (3-1), et le revers enregistré contre le Tours FC (0-1), l’adversité montera d’un cran face au PSV Eindhoven. Le PSV double champion des Pays-Bas en titre, s’est hissé jusqu’en huitièmes de finales de la Ligue des Champions la saison dernière, ne perdant qu’aux tirs-au-but devant l’Atlético Madrid, futur finaliste de la compétition, après avoir battu Manchester United en phases de poules.

Le club hollandais peur également se reposer sur la grande expérience du haut niveau de son entraîneur, Philip Cocu, 101 sélections avec l’équipe nationale, et un CV impressionnant. Quatre fois champions des Pays-Bas, Cocu, né à Eindhoven, est également passé par le FC Barcelone, avec lequel il a remporté la Liga en 1998. Avec les Oranje, l’entraîneur du PSV est souvent passé proche du Graal, butant inlassablement sur l’avant-dernière marche lors des grandes compétitions internationales (demi-finales en 1998, 2000 et 2004).

Si les Verts, en partance ce mardi pour un stage à Yverdons-les-Bains, disputeront leur troisième match de préparation, c’est aussi le cas du PSV. Vainqueurs de Dangen, un club amateur (3-1), puis défaits par les Anglais de QPR (0-1), les joueurs d’Eindhoven défieront trois clubs européens en huit jours (ASSE, FC Sion et le Sporting Portugal) avant le début du championnat, le 6 août prochain, à Utrecht. Côté stéphanois, la semaine sera chargée, avec, en plus de ce rendez-vous, un affrontement samedi à Lausanne, face au Lausanne Sport.

Pour tous les supporters stéphanois, un ASSE-PSV est un match riche en souvenirs. En six matches disputés face à Eindhoven, tous lors de confrontations à élimination directe, les Verts ont à chaque fois connu les joies d’une qualification. Ce fut le cas en 1976 (1-0 ; 0-0), lors de la demi-finale de coupe d’Europe des clubs champions, puis la saison suivante, en huitièmes (1-0 ; 0-0). Deux saisons plus tard, malgré une défaite aux Pays-Bas à l’aller, les Verts de Michel Platini, auteur d’un doublé, balayaient les espoirs hollandais d’un revers de main (0-2 ; 6-0).