Accueil      Résultats      Effectif      Nouvelles      Stade      Palmarès      Historique      Dirigeants      Staff      Statistiques     Fans      Liens

Europa League (3ème journée)

ASSE-Qabala : présentation

Source :  Site Poteaux Carrés

Mercredi 19 octobre 2016

Après les deux nuls acquis à Mayence et à domicile face à Anderlecht, l'ASSE reçoit les Azeri de Qabala, qui comptent 2 défaites. L'occasion pour l'ASSE de revenir sur Mayence et Anderlecht qui vont s'affronter. Ce match est en tous cas capital : les verts se doivent de l'emporter pour ne pas hypothéquer leurs chances de qualification.  

Christophe Galtier : "Je veux un engagement total"    La video

Le technicien stéphanois, suspendu ce soir, a préparé avec minutie le match d'UEFA Europa League et envisagé toutes les scénarios possibles. Avec son staff, il a bien cerné les qualités d’un adversaire qui évoluera sans pression, ce jeudi, dans le Chaudron (21h05).

Cette premier rencontre face à Qäbälä est-elle décisive ?
L’année dernière, à la même époque, nous avions un point de moins. La double confrontation face au Dnipro, lors de laquelle nous avions su prendre six points, nous avait permis de viser la qualification. C’est un match important, mais pas décisif. J’ai dit à mes joueurs et le leur répéterai : il faut faire abstraction du fait que nous pouvons nous rattraper après ce match. Il faudra attaquer et bien attaquer. Je veux un engagement total de mes hommes dans tous les secteurs. Nous avons analysé en vidéo le match face à Dijon dans le but de créer un élan offensif et avoir plus de justesse à l’approche des seize mètres adverses.

L’équipe a du mal à marquer en première période. Est-ce un constat auquel vos joueurs pensent ?
Je ne sais si eux y pensent, mais moi, oui. Nous cherchons les raisons, à modifier les choses. Cela donne des matches où nous sommes allés chercher beaucoup d’énergie pour prendre des points. Il faudrait démarrer les matches comme nous les  finissons. Dans le cœur du jeu, nous pouvons faire mieux, beaucoup mieux que dimanche. Le match de Dijon est désormais passé. Un autre de coupe d’Europe arrive et il est important pour mes joueurs et pour moi. Nous nous devons de prendre des points rapidement et, peut-être, d’éliminer un adversaire direct.

Comment jugez-vous Qäbälä, l’adversaire de ce jeudi ?
Dans cette compétition, Qäbälä n’a aucune pression. C’est une équipe qui a su éliminer des clubs avec un grand vécu européen, comme Maribor ou le LOSC. C’est une équipe rusée, qui vous laisse croire que les choses ne vont pas être compliquées mais qui peut vous mettre en difficulté sur un ou deux coups.

Vous serez suspendu ce jeudi. Comment allez-vous vivre cette rencontre ?
Dès que nous arriverons au stade, je ne pourrai plus avoir de contact avec mes joueurs et mon staff. En fait, je ne pourrai plus bosser. C'est René Lobello (entraîneur adjoint) qui prendra le relais. Moi,.je devrai m'installer à une place bien précise attribuée par l'UEFA. Mais j'ai totalement confiance en mon staff. Ensemble, nous avons déjà envisagé tous les scénarios possibles. Et puis, René connaît très bien le poste d'entraîneur principal puisqu'il a déjà été numéro un à l'étranger.

Henri Saivet : "Gagner à tout prix"    La video

L'important, ce sera les 3 points (Source : Poteaux Carrés)

0-0 contre l'AEK Athènes, 0-0 contre le Beitar, 1-1 contre Anderlecht.
Invaincus en Coupe d'Europe cette saison (6 matchs, 2 victoires pour 4 nuls), les Verts n'ont en revanche toujours pas connu les joies du succès dans le Chaudron.
Jeudi soir, contre Qabala (21h5), pour le 114è match européen de notre histoire, le 30ème de Dieu, il serait plus que judicieux d'enfin finir la soirée victorieux.

Pas gagné, au vu des stats dans cette compétition depuis notre campagne 2008/09.

En 20 matchs dans le Chaudron, les Verts comptent 8 victoires, 10 nuls et 2 défaites.

Jeudi soir, à la 94ème ou pas, c'est 3 points sinon rien ... pour enfoncer quasi définitivement les Azéris (déja défaits par Anderlecht, 1-3 et Mayence, 2-3) avant le retour prévu le 3 novembre chez eux. Pour revenir à la lutte avec Anderlecht et Mayence (co-leaders du groupe avec 4pts).

Le groupe stéphanois (Source : Poteaux Carrés)

Si Robert Beric est encore incertain pour demain, il figure bien dans le groupe des 19 joueurs retenus par Christophe Galtier, suspendu pour avoir envahi le terrain sur le but égalisateur de Nolan Roux contre Anderlecht.

 Gardiens : Moulin, Maisonnial
Défenseurs
: Malcuit, Théophile-Catherine, Perrin, Pogba, Lacroix, M'Bengue
Milieux
: Selnaes, Pajot, Dabo, Veretout, Saivet
Attaquants
: Monnet-Paquet, Roux, Tannane, Beric, Soderlund, Nordin

Un Turc au sifflet (Source : Poteaux Carrés)

Ali Palabiyik a été désigné pour arbitrer le match de l'Europa League qui opposera l'ASSE à Qabala ce jeudi à 21h05 dans le Chaudron. Cet arbitre turc de 35 ans n'a officié que cinq fois en Coupe d'Europe, uniquement lors des tours préliminaires. Avant-hier, le natif d'Ankara a sorti pas moins de 6 cartons et 1 rouge lors du match nul et vierge entre Trabzonspor et l'Akhisar Beleyediyespor de l'ancien milieu de terrain stéphanois Landry Nguemo.

Christophe Galtier remplacé par René Lobello (Source : Poteaux Carrés)

En conférence de presse, Christophe Galtier a évoqué hier sa suspension et l'organisation qu'il a mise en place pour affronter Qabala à Geoffroy-Guichard.

 "Contre Anderlecht, je suis rentré sur le terrain pour exprimer une joie incroyable. Le règlement est le règlement. Je savais que j’allais être suspendu. La prochaine fois, il faudra que je me maîtrise. Avec l’UEFA, c’est radical. Je ne vais pas pouvoir bosser. À partir de l’arrivée au stade, je n’aurai plus aucun contact avec l’équipe. Il y a toute une organisation à avoir. J’ai totalement confiance en mon staff. René Lobello aura la responsabilité de coacher. Il aura carte blanche. On va préparer différents scénarios, si on est mené ou pas. J’ose espérer que l’on ne va pas revivre ce que l’on a vécu à Nantes. Je ne pourrai pas suivre le match aux côtés de Stéphane Ruffier car avec l’UEFA, vous vous installez à une place bien précise. Je serai accompagné par un délégué jusqu’à la fin du match. Stéphane, lui, pourra se mettre partout sauf dans le couloir du vestiaire. Il pourra notamment être à côté du banc."

Les conseils de Frédéric Antonetti (Source : Poteaux Carrés)

Eliminé par Qabala en août dernier au 3e tour préliminaire de l'Europa League , l'entraîneur lillois Frédéric Antonetti nous met en garde dans la dernière édition du Progrès.

 "C’est une bonne équipe cohérente, bien organisée, très expérimentée. Elle a du métier, elle est rusée. Si elle mène au score, vous êtes mal. Elle joue un peu à l’italienne. Elle sait casser le jeu. Les deux fois contre elle, nous avons été menés et on s’est fait avoir. À cette période de la saison, ils étaient beaucoup plus prêts que nous. Mais, à mon sens, c’est en dessous de ce que l’on voit dans notre championnat même si cela peut paraître incongru de parler ainsi d’une formation qui nous a éliminés. À ce moment de la saison, Saint-Etienne ne devrait pas avoir de problème."

 L'avis de Fousseni Diawara (Source : Poteaux Carrés)

Installé depuis deux mois à Saint-Priest-en-Jarez, le manager des équipes nationales du Mali Fousseni Diawara donne son avis sur les Verts dans Le Progrès du jour. Extraits.

 "Avec tous les blessés, les Verts ont gardé un mental d’acier. On a senti un groupe soudé qui est allé chercher des résultats avec les tripes. Pour le moment, les résultats ne sont pas encore exceptionnels mais ils ne sont pas mauvais non plus. Il ne faut pas oublier que des joueurs importants sont partis cet été. Je pense, par exemple, à Bayal.  Cela fait quatre ans que le club joue la Ligue Europa, aujourd’hui il doit franchir un palier. Pour pouvoir aller en Ligue des Champions, il faut s’en donner les moyens. Comment ? C’est l’éternelle question...

 Leicester a prouvé au monde entier que ce n’était pas qu'une question d'argent. On peut s’en inspirer, en recrutant malin. Le club doit aussi s’appuyer sur le centre de formation. Il le fait quand il y a des blessés. Le jeune Nordin a marqué pour son premier match. C’est la preuve qu’il y a des joueurs. Je fréquente un peu L’Etrat, je vois les équipes de jeunes. Je peux vous assurer qu’il y a de la qualité. L’ASSE a toujours su s’appuyer sur les jeunes, il faut continuer. Si on peut en sortir deux ou trois chaque année, ce serait bien pour le club."

L'ASSE reine du money-time (Source : Poteaux Carrés)

Comme le rappelle l'Equipe du jour, sur ses 15 matches joués depuis le début de saison, l'ASSE a marqué 8 de ses 16 buts à partir de la 85e minute, dont 5 dans le temps additionnel, sans en encaisser un seul. En L1, les 11 buts stéphanois ont été inscrits en seconde période dont 6 par des remplaçants (Beric à deux reprises, Hamouma, Nordin, Roux, Soderlund), Sainté ayant le banc le plus efficace de l'élite.

 L'incapacité des Verts à claquer en première période en championnat tracasse Galette, interrogé hier à ce sujet en conférence de presse. "Je sais que les joueurs n’y pensent pas. Moi, par contre, j’y pense beaucoup. On cherche les raisons, on cherche à modifier les choses. Pour l’instant, on n’y arrive pas. Cela donne des matchs où l’on est obligé d’arracher les points dans les dernières secondes. On y laisse beaucoup d’énergie. Peut-être qu’il faut qu’on démarre les rencontres avec une équipe qui les finit bien."

Le coach Roman Hryorchuk confiant (Source : Poteaux Carrés)

A la veille d’affronter l’AS Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard, l’entraineur de Qäbälä, Roman Hryorchuk, a succédé à Christophe Galtier, en conférence de presse, pour répondre aux questions des journalistes. Privé de quatre joueurs majeurs de son effectif, - Jamalov, Sadygov, Kvekveskiri et le Français Bagalyi Dabo - le coach ukrainien préfère voir le bon côté des choses et ne veut pas considérer le match de demain comme celui de la dernière chance : « Je ne veux pas me focaliser sur le résultat de demain, ce qui compte c’est de fournir une bonne prestation et de pratiquer un bon football. C’est vrai que nous devons faire face à de nombreuses absences, mais je prends cette situation avec philosophie. Je préfère penser que nous aurons la possibilité de voir d’autres joueurs à l’œuvre qui ont également des qualités à faire valoir. L’AS Saint-Etienne a des joueurs vifs et possède de nombreux joueurs de qualité. Tant mieux, ce sera un match intéressant ! »

Dans un entretien paru sur le site azéri Sportal, l'entraîneur ukrainien de Qabala Roman Hryorchuk évoque le déplacement de son équipe à Saint-Etienne. Extraits.

 "On se prépare à ce match comme on le fait habituellement. On a quelques joueurs blessés donc c'est un peu difficile de travailler [ndp2 : l'ex-Cristollien Bagalyi Dabo, meilleur buteur de l'équipe avec 10 pions, est annoncé forfait, comme Rasad Sadiqov et Nika Kvekveskiri]. D'autres joueurs vont les suppléer, à eux de saisir leur chance. Tout le monde doit travailler de manière professionnelle. Ceci est une question importante. On a observé Saint-Etienne mais on ne déviera pas de notre vision du football. Nous allons jouer notre propre football, même si cela ne garantit pas qu'on fasse un bon résultat. On s'envole dès aujourd'hui pour rejoindre Saint-Etienne. Habituellement on se déplace la veille mais la France est très loin d'ici. En arrivant deux jours avant le match, on va éviter la fatigue. On va affronter une équipe qui évolue dans un championnat plus relevé que le nôtre, mais on a éliminé Lille, un autre club français. Le retour de Cavid Hüseynov nous fait plaisir. C'est bien de pouvoir compter sur lui. Cavid est l'un des meilleurs footballeurs du pays, avec lui on est plus fort."

Les confidences de Bagaliy Dabo (Source : Poteaux Carrés)

Heureux à Qabala, le meilleur buteur du club azéri Bagaliy Dabo, blessé et forfait pour le match de jeudi, s'est très brièvement confié à France Bleu.

 "Un match de Coupe d'Europe, je pense que tout le monde a envie de voir Saint-Etienne refaire vivre la ville, cette ambiance de l'époque. Tout le monde a envie de revoir ces images-là mais d'une autre génération. Je pense que petit à petit ça va le faire et les supporters sont toujours là pour foutre le bordel. Mais justement la première réaction que j'ai eue après ma blessure, c'est "Putain je vais louper le match à Saint-Étienne" parce que dans ma tête c'est Geoffroy-Guichard, c'est l'ambiance. J'en ai parlé à mes coéquipiers mais pas trop pour qu'ils ne se mettent pas la pression. C'est frustrant de rater ce match à cause de cette blessure. Je connais l'ASSE car j'y avais fait un test avec la réserve en 2006. J'avais côtoyé à l'époque Bayal Sall. Lui, il a intégré rapidement les pros. C'est un monstre, il ne rigolait pas ! Qabala, nous, on est l'équipe qui monte petit à petit. La logique voudrait que Saint-Etienne gagne. Mais bon, on a quand même une bonne équipe. On joue au ballon, on est très joueurs."