Matches des moins de 19 ans 2016-2017
Championnat National : Groupe D

Composition du groupe D : AC Ajaccio, SC Bastia, AS Béziers, AS Cannes, Clermont Foot, US Colomiers, O Lyon, O Marseille, AS Monaco, Montpellier HSC, OGC Nice, Nîmes O, ASSE, Toulouse FC
Entraîneur : Julien Sablé         Voir l'effectif              Coupe Gambardella                      Les matches amicaux 

 

J Date Matches aller Résultats Buteurs Classement
1 D 21/08/2016 ASSE - Nice 1-1 Pesqué 7ème
2 D 28/08/2016 Monaco - ASSE 1-3 A.Bangoura, Rahmani, G.Bangoura 3ème
3 D 04/09/2016 ASSE - Cannes 1-1 A.Bangoura 4ème
4 S 10/09/2016 Clermont - ASSE 1-1 A.Bangoura sp 4ème
5 D 18/09/2016 ASSE - Bastia 0-0   7ème
6 S 24/09/2016 Montpellier - ASSE 3-1 Pesqué 8ème
7 D 02/10/2016 ASSE - Nîmes 1-2 W.Gomis 9ème
8 S 08/10/2016 Toulouse - ASSE 0-2 A.Bangoura, Aulagnier 8ème
9 D 16/10/2016 ASSE - Colomiers 1-0 Pesqué 6ème
10 S 22/10/2016 Marseille - ASSE 1-1 Rocha-Santos 7ème
11 D 16/10/2016 ASSE - O Lyon 0-1   8ème
12 D 13/11/2016 Béziers - ASSE 2-0   9ème
13 S 19/11/2016 Ajaccio AC - ASSE 1-1 Fleury 10ème
J Date Matches retour Résultats Buteurs Classement
14 D 27/11/2016 ASSE - Monaco 0-0   10ème
15 D 04/12/2016 Cannes - ASSE 0-1 Souici 8ème
16 D 11/12/2016  ASSE - Clermont 4-1 Ghezali, Rocha Santos, Abi, Valbon 7ème
17 D 15/01/2017 Bastia - ASSE 2-1 Camara sp 8ème
18 S 25/03/2017  ASSE - Montpellier 1-0 Abi 7ème
19 D 05/02/2017 Nîmes - ASSE 0-2 Ghezali 2 8ème
20 S 12/02/2017 ASSE-Toulouse 2-0 Rocha Santos 2 6ème
21 D 05/03/2017 Colomiers - ASSE 1-1 Ghezali 8ème
22 D 19/03/2017  ASSE - Marseille 0-1   8ème
23 S 01/04/2017  O Lyon - ASSE 0-2 Nordin, Vogel 3ème
24 S 15/04/2017  ASSE - Béziers 5-0 Eriksson Da Cruz, Ghezali 4 3ème
25 D 30/04/2017  ASSE - Ajaccio AC 0-2   3ème
26 D 14/05/2017  Nice - ASSE 0-1 Valbon 3ème

Championnat
J1)Dimanche 21 août 2016: ASSE-Nice : 1-1 (0-1) 

Composition : Bouallak - Vogel, Nadé, Gomis, Rahmani - Fleury, Martin-Pichon, Djouhara (Baumel, 83')- G.Bangoura, Pesqué (Sabayo, 71'), A.Bangoura.
But : Pesqué (47ème)
Les faits du match : 
 Menés au score à la pause et dominés les deux tiers de la rencontre par les Aiglons, les U19 de Julien Sablé ont fait match nul 1-1 à Aimé-Jacquet à la mi-journée lors leur premier match de championnat. 
Après un premier quart d'heure plutôt stéphanois, les Niçois ont progressivment pris l'ascendant. Sur un centre au premier poteau, ils ont ouvert le score à la 41e minute d'une tête décroisée dans le petit filet. Encouragés par les Green Angels, les Verts ont égalisé en tout début de seconde période grâce à Baptiste Pesqué : sur un centre d'Ilyès Rahmani, l'avant-centre stéphanois a contrôlé de la poitrine, éliminé deux joueurs avant de conclure du pied gauche. Le portier stéphanois Ryan Bouallak a remporté ses trois un contre contre un et a réalisé trois parades décisives dont une énorme sur coup franc à la 85e. Sur le banc aux côtés de Julien Sablé, Jérémie Janot a forcément apprécié !

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'était un très bon match de jeunes entre deux belles équipes. Chaque formation a eu des temps forts et des temps faibles. On a eu le mérite de revenir au score en marquant un très joli but. Il y avait beaucoup de monde dans les tribunes, les Green Angels ont donné de la voix. On a tous apprécié cette superbe ambiance. On a évolué dans un contexte hyper positif. Je pense qu'on donné du plaisir à nos supporters, ils ont vu que notre équipe avait tout donné. L'état d'esprit est très bien. Ne rien lâcher, ça fait partie des valeurs stéphanoises. Il faudra gommer les petites erreurs qu'on a commises mais ce premier match de championnat est encourageant."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Julien Sablé et ses protégés retrouvaient la compétition de dimanche sur le stade Aimé Jacquet de L’Etrat. Encouragés par 400 supporters stéphanois, les jeunes Verts ont encaissé le premier but de la rencontre cinq minutes avant la pause. Les Stéphanois, qui ont effectué un très bon de début de deuxième période, sont ensuite revenus à marque, grâce à Baptiste Pesqué, du pied gauche, sur un centre d’Ilyès Rahmani.
« Ce match est très formateur pour mon groupe, a expliqué Julien Sablé après la rencontre. Chaque équipe a eu ses temps forts et ses temps faibles, ce qui a donné une rencontre où tout le monde a pris du plaisir en jouant. Le match nul est mérité, je pense. Je retiens surtout le fait que nous sommes revenus et que nous n’avons jamais lâché. »

J2)Dimanche 28 août 2016: Monaco - ASSE : 1-3 (1-1)    Le résumé video
Composition : Bouallak - Vogel, Nadé, Gomis, Rahmani - Martin-Pichon, Fofana, Fleury (Baumel, 85ème) - G. Bangoura (Sabayo, 83ème), Pesqué (Djouhara, 46ème), A. Bangoura.
Buts : A.Bangoura (20ème), Rahmani (49ème), G.Bangoura (77ème)
Les faits du match : 
 Les U19 sont allés chercher en fin de matinée une très belle victoire trois buts à un en terres monégasques.
Les Stéphanois ont vu leur bon début de match récompensé par une frappe de l'intérieur du pied droit délivrée par Augustin Bangoura depuis le côté droit de la surface de réparation (0-1, 20ème). Plus en difficulté après l'ouverture du score, les Verts ont payé cash une mauvaise gestion de la profondeur sur un long ballon dans le dos de la défense, permettant à un attaquant azuréen d'aller marquer dans le but vide (1-1, 43ème).
Rapidement en action après la pause, les Foréziens ont repris l'avantage grâce à Ilyès Rahmani (photo) dont le centre-tir venu de la gauche a terminé sa course avec réussite dans la lucarne opposée (1-2, 49ème). Le but du break est intervenu à quinze minutes du terme à la suite d'une magnifique ouverture de l'extérieur du pied droit de Cyril Martin-Pichon à destination de Gérard Bangoura qui après avoir résisté à un défenseur, a expédié une frappe croisée du coup de pied dans une position très semblable à celle de son frère Augustin sur l'ouverture du score (1-3, 77ème).

La réaction de Julien Sablé
 :
"Ce fut un très bon match de jeunes. C'est une belle victoire, belle dans les intentions, face à une équipe possédant de grosses individualités. L'état d'esprit a été très bon même dans les temps faibles. On s'est comporté en vraie équipe, en acceptant de souffrir par moments. Les joueurs ont joué avec envie et talent. Je suis satisfait mais le haut niveau c'est savoir se remettre en cause à chaque match."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Les Verts ne pouvaient espérer plus belle victoire pour bien lancer leur saison. Le groupe de Julien Sablé a en effet remporté une superbe victoire ce dimanche à Monaco. Les Verts ont non seulement marqué trois buts mais ils se sont également créés de nombreuses occasions. «C'est le succès d'une équipe généreuse, combative et talentueuse», résume Julien Sablé, particulièrement fier de la prestation de ses joueurs. «Nous avons relevé le défi physique que nous a imposé Monaco et nous avons su nous hisser à leur niveau sur le plan technique. Cette équipe a aussi joué avec talent. Le match nul concédé le week-end dernier face à Nice (1-1) avait frustré le groupe. Le résultat obtenu à Monaco récompense les huit semaines de travail que nous venons d'effectuer.»

J3)Dimanche 4 septembre 2016: ASSE - Cannes : 1-1 (1-0)  
Composition : Crémillieux - Vogel, Halaimia, Nadé, Allaigre - Rocha-Santos (Fleury, 64ème), Fofana, Martin-Pichon - Bangoura G., Aulagnier (Djouahra, 70ème), Bangoura A. (Pesqué, 84ème)
But : A.Bangoura (28ème)
Les faits du match : 
 Les Verts ont logiquement concédé le partage des points face à l'AS Cannes cet après-midi à l'Etrat. 
Dans une première période globalement équilibrée, les Stéphanois ont eu le mérite d'ouvrir la marque malgré leurs difficultés à répondre à l'engagement des Cannois. A la suite d'un bon enchaînement de Benjamin Aulagnier ponctué d'un centre, Augustin Bangoura a repris victorieusement le ballon de la tête (1-0, 28ème).
On sentait les Verts en danger et la deuxième période médiocre des Foréziens n'a fait que confirmer ces craintes. Les Azuréens ont fini par obtenir une égalisation méritée sur un centre venu de la gauche et repris de la tête (1-1,71ème). Chaque équipe aurait pu l'emporter en fin de rencontre mais c'est bien sur ce score de parité que la fin du match a été sifflée.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Je suis déçu mais c'est un résultat logique. Je tire un grand coup de chapeau à Cannes qui avait plus envie de gagner que nous et qui a proposé du jeu. C'est un match que je craignais alors je ne suis pas surpris. J'avais prévenu mais je n'ai pas été écouté. On n'a pas fait une bonne semaine d'entraînement, ça a été difficile de redescendre sur terre après Monaco et c'est un match qui a en plus généré de la fatigue. On n'a pas mis les mêmes ingrédients que la semaine dernière, on a reçu une leçon d'état d'esprit et d'engagement. Ce n'est pas acceptable donc on va remettre les choses d'aplomb en début de semaine. C'est malgré tout un match très formateur avec cinq U17 sur le terrain, un match qui permettra à tout le monde de comprendre que rien ne sera facile cette saison. Mais en tant que compétiteur, je suis mécontent de la mentalité. On est dans un grand club, on n'a pas le droit d'être mangés comme ça en deuxième période."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Avec cinq joueurs U17 au coup d’envoi, les joueurs de Julien Sablé n’ont pas réussi à réitérer les bonnes intentions affiichées lors de la victoire acquise dimanche dernier à Monaco (3-1). Face à une équipe cannoise valeureuse, les Verts ne se sont procuré que très peu d’occasions pour espérer l’emporter. L’ouverture du score par Augustin Bangoura de la tête (28e) a été le seul but inscrit par l’ASSE durant ce match. En seconde période, l’AS Cannes est revenue galvanisée et s’est logiquement offert l’égalisation à la 71e.
Pour Julien Sablé « les joueurs n’ont pas fait tout ce qu’il fallait». Malgré la déception du résultat, l’entraîneur des U19 a souligné «le côté très formateur de cette rencontre face à une équipe qui n’a jamais rien lâché».

J4) Samedi 10 septembre 2016: Clermont - ASSE : 1-1 (0-0) 
Composition : Bouallak - Vogel, Gomis (cap), Nadé, Rahmani - Martin-Pichon (Fleury, 60ème), Fofana, Rocha-Santos - G. Bangoura (Valbon, 72ème), Aulagnier, A. Bangoura.
But : A.Bangoura sp (80ème)
Les faits du match : 
 Les Verts ont concédé le match nul un but partout à Clermont en fin d'après-midi. 
Après une entame difficile, les Stéphanois ont progressivement pris la mesure des Auvergnats et se sont créés plusieurs opportunités d'ouvrir le score en première période. La meilleure d'entre elles est à mettre au compte de Benjamin Aulagnier dont la frappe a été repoussée par le poteau. 
La deuxième période a commencé par un coup de théâtre. Après avoir donné le coup d'envoi, les Verts ont immédiatement perdu le ballon et concédé l'ouverture du score en... dix secondes (1-0, 46ème). Les Foréziens ne se sont pas laissés abattre par cette erreur de concentration et ont mis tous les ingrédients pour revenir au score. Ils y sont parvenus à la suite d'une interception de Mickaël Nadé au niveau de la médiane, permettant au défenseur central stéphanois d'entamer une chevauchée fantastisque ponctuée par une passe à destination de Benjamin Aulagnier. Le très prometteur avant-centre des Verts a ensuite été fauché dans la surface de réparation, obtenant ainsi un penalty transformé par Augustin Bangoura (1-1, 80ème). 

La réaction de Julien Sablé
 :
"On a eu une entame difficile durant laquelle ils ont eu deux belles situations. On a fait une bonne fin de première période, Benjamin Aulagnier a même tiré sur le poteau. Le but qu'on prend en début de deuxième mi-temps est incompréhensible mais on a eu une très bonne réaction. En dehors des débuts de période c'était bien, les joueurs sortis du banc ont fait de bonnes rentrées. On a fait une bonne semaine d'entrainement et l'état d'esprit a été très bon aujourd'hui, les joueurs n'ont rien lâché. On paye cher pour apprendre en ce moment mais c'est très formateur."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Un nul porteur d'espoirs. Voilà comment Julien Sablé analyse le résultat de son équipe (1-1) ce samedi soir à Clermont. Menés au score dès le début de la deuxième mi-temps, les Verts se sont créé plusieurs occasions nettes et on finalement égalisé sur un penalty sifflé pour une faute sur Benjamin Aulagnier (80e). Augustin Bangoura n'a pas laissé passer l'occasion d'inscrire le but du match nul.
«Dès le retour des vestiaires, on a bêtement perdu le ballon sur l'engagement et Clermont en a profité pour marquer mais nous avons bien réagi, explique l'entraîneur stéphanois. Trois joueurs U17 figuraient dans l'équipe et ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour aider l'équipe à recoller au score. La réaction du groupe en seconde période et la fin de la première mi-temps sont encourageantes pour la suite de la saison.»
Après quatre journées de championnat, les Verts sont toujours invaincus.

J5)Dimanche 18 septembre 2016: ASSE - Bastia : 0-0 (1-0)  
Composition : Bouallak - Vogel, Gomis (cap), Nadé, Rahmani - Fortes da Luz, Fleury - Rocha-Santos, Valbon, Bangoura A. (Martin-Pichon, 68ème) - Bangoura G. (Pesqué, 79ème)
But :
Les faits du match : 
Dans un match à sens unique au cours duquel les Stéphanois n'ont pas concédé la moindre occasion, les Bastiais ont su résister durant 90 minutes. 
En tout début de rencontre, le jeune Capverdien Erikson Fortes da Luz a allumé la première mèche en obligeant le gardien corse à s'envoler sur une belle frappe de 25 mètres. 
En seconde période, un bon jeu à trois a permis à Thomas Vogel de délivrer un centre en retrait pour Kenny Rocha Santos qui n'a malheureusement pas cadré sa frappe.
Les Verts sont septièmes avec 7 points et se déplaceront samedi prochain à Montpellier (match à 15h00).

La réaction de Julien Sablé
 :
"L'équipe de Bastia a défendu très bas, avec un bloc très dense. On a eu le monopole du ballon, quelques situations intéressantes en passant par les côtés mais on a manqué de clairvoyance dans le dernier geste. La satisfaction c'est qu'on a très bien défendu. On poursuit l'apprentissage, on a encore joué jeune. Je suis déçu pour les garçons car ils se sont dépouillés."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Ce dimanche, à L'Etrat, le match ASSE-Bastia s'est résumé à une opposition «attaque-défense» avec dix Stéphanois se lançant à l'assaut d'un solide bloc corse. Les Verts ont eu beau se créer plusieurs occasions nettes, ils n'ont jamais réussi à trouver l'ouverture face à une équipe qui a joué très bas. Erikson Fortes da Luz, Thomas Vogel et Kenny Rocha Santos se montrés les plus dangereux.  Julien Sablé, l'entraîneur des U19, a regretté «le manque d'efficacité dans le dernier geste». En revanche, il a apprécié «la détermination et le courage» dont a fait preuve son groupe jusqu'au coup de sifflet final.

J6) Samedi 24 septembre 2016: Montpellier - ASSE : 3-1 (0-0) 
Composition : Bouallak - Vogel, Nadé, Gomis, Rahmani - Fleury, Martin-Pichon (c), Rocha-Santos - G.Bangoura (Djouhara, 62'), Aulagnier (Pesqué, 73'), Valbon (A.Bangoura, 46').
But : Pesqué (83ème)
Les faits du match : 
 Les jeunes montpelliérains ont vengé les pros en battant 3-1 des Stéphanois hors sujet cet après-midi dans l'Hérault sur le terrain synthétique Jean-Marc Valadier. 
Malgré les conseils de Jérémie Janot, assis à coté de Juju sur le banc, Ryan Bouallak a concédé sur une sortie dans les pieds un pénalty qu'il n'a pas pu arrêter dès la 9e minute. Sauvé ensuite par sa barre transversale, il n'a rien pu faire sur le deuxième pion claqué par les Héraultais à la 21e suite à un débordement côté gauche. Absent lors de la première demi-heure, les Verts se sont réveillés sans parvenir à réduire le score malgré plusieurs occases de Benjamin Aulagnier, dont une énorme ratée juste avant la pause. 
Sous le soleil et sous les yeux de l'ancien entraîneur bastiais Ghislain Printant, les Verts ont fait une bonne entame de seconde période, sans parvenir à mettre en danger les locaux. Montpellier a tué le match à la 64e d'un centre tir côté droit dévié par Ryan Bouallak mais rentré à l'aide du poteau. Après des tentatives infructueuses d'Augustin Bangoura, Kenny Rocha Santos et Adrien Fleury, c'est finalement Baptiste Pesqué qui a réduit le score à la 83e grâce à une belle transversale de William Gomis.

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est une déception mais c'est quelque chose qui couvait depuis deux ou trois matches même si certains contenus n'étaient pas trop mal. Aujourd'hui, on est passé complètement à travers. On s'est fait bouffer. On ne peut même pas parler de football quand dans l'intensité, dans l'état d'esprit, on est battu. Cela fait partie de l'apprentissage des jeunes, il va falloir se remettre au boulot dès demain matin. Il n'y a pas que l'entame du match qui est décevante, c'est la globalité. Les erreurs font partie du jeu mais derrière il faut refuser la défaite. On représente un grand club, on a certaines valeurs qu'on n'a pas vues cet après-midi. On était amorphes. Il ne faut pas pour autant tirer sur les garçons parce qu'on a encore joué relativement jeune. Mais quel que soit l'âge, il faut montrer autre chose dans l'état d'esprit quand on porte un maillot vert."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : « Des mauvaises après-midi qui font partie de l’apprentissage » tels ont été les mots de Julien Sablé, l’entraîneur des U19 de l’ASSE pour évoquer la défaite de son équipe en terres héraultaises. Rapidement menés au score (8e) sur penalty suite à une mauvaise appréciation du portier stéphanois, les Verts ont pourtant tout fait pour revenir dans la partie. Ils ont manqué de réalisme devant la cage et Montpellier en a profité pour asseoir sa domination. A la 22e, les locaux ont doublé la mise et cassé l’allant stéphanois.
Les Verts auraient mérité de revenir au score tant les occasions ont été nombreuses : Aulagnier, Bangoura, Fleury, Rocha-Santos s’y sont essayés, sans succès. Le MHSC a même enfoncé le clou à la 65e. Le but de Pesqué à la 83e n’a malheureusement rien changé à la rencontre. « Nous avons beaucoup de choses à corriger, a souligné Julien Sablé à la fin de la rencontre, le score ne reflète en revanche pas la physionomie du match. Nous avons réellement manqué de réalisme et Montpellier a été en réussite ».

J7)Dimanche 2 octobre 2016: ASSE - Nîmes : 1-2 (1-0)  
Composition : Crémilleux - Allaigre, Gomis, Halaïmia, Vogel - Rocha-Santos (Martin-Pichon, 77ème), Fleury (Cap), Baumel, Valbon (Bangoura A., 60ème) - Pesqué (Djouhara, 67ème), Bangoura G.
But : Gomis
(83ème)
Les faits du match : 
Dans une rencontre de bonne facture plutôt dominée par les Stéphanois, aucune des deux équipes n'a pu faire la différence en première période. 
Au milieu d'un temps fort forézien, une perte de balle a été exploitée côté gauche par les Nîmois qui ont conclu victorieusement le contre grâce à bon centre en retrait repris dans l'axe (0-1, 48ème). Malgré plusieurs occasions de marquer, les Verts ont dû attendre la fin de match pour égaliser grâce à une tête de William Gomis consécutive à un corner frappé par Adrien Fleury (1-1, 83ème). Euphoriques et se sentant capables d'aller chercher la victoire, les Stéphanois ont payé cash un moment d'inattention après l'égalisation et ont concédé un but sur l'engagement (1-2, 84ème). La messe était dite et les Verts concédaient cruellement une deuxième défaite consécutive. 

La réaction de Julien Sablé
 :
"Ce fut un beau match avec une belle équipe en face, Nîmes a une belle génération. On a huit occasions et eux trois mais ils marquend deux buts. Il y avait quatre U17 titulaires, on fait de la vraie formation mais on a joué avec l'envie de gagner. La défaite est cruelle par rapport à l'engagement des joueurs, à l'esprit qu'ils ont affiché. Quand on aspire à jouer au haut niveau, il faut savoir qu'on on paye cher toutes les erreurs."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Malgré une entame de match tonitruante au cours de laquelle Rocha-Santos aurait pu ouvrir le score sans la belle sortie du portier nîmois, les joueurs de Julien Sablé ont craqué à la demi-heure de jeu. Physiquement moins en jambes et face à une équipe nîmoise bien en place, les Verts n’ont pas réussi à concrétiser leurs nombreuses occasions.  Ils ont concédé le premier but sur une contre-attaque à la 52e. Fort d’un état d’esprit irréprochable, l’équipe rajeunie de Julien Sablé s’est offert l’égalisation à la 83e sur un corner de Gomis bien repris par Fleury. Une joie de courte durée puisque les Crocodiles ont scellé leur victoire une minute après, suite à l’engagement (84e). « Nous avons payé cher nos erreurs mais ce match reste formateur, a commenté Julien Sablé, l’entraîneur des U19 de l’ASSE. Ma satisfaction est d’avoir pu aligner quatre jeunes U17 et trois U19 première année qui ont montré de belles choses dans l’attitude. Nous devons en revanche être plus tueurs dans le dernier geste. »

J8) Samedi 8 octobre 2016: Toulouse - ASSE : 0-2 (0-2)   Le compte rendu du site footpy avec les photos
Composition : Crémillieux - Gomis, Halaimia, Nadé - Allaigre, Fortes da Luz (Pesqué, 86'), Fofana (Etchebar, 69'), Vogel, A.Bangoura - Aulagnier, G.Bangoura.
Buts : A.Bangoura (27ème), Aulagnier (32ème)
Les faits du match : 
Alors qu'ils restaient sur une inquiétante série de 5 matches sans victoire (3 nuls puis 2 défaites), les Stéphanois ont renoué avec le succès à Toulouse, jusqu'ici invaincu ! 
Cueillis à froid par les Violets dès la 2e minute sur un coup franc indirect, les Verts ont égalisé à la 27e minute sur un coup franc d'Augustin Bangoura dévié par un défenseur. Après une bonne récupération de Wesley Fofana, Benjamin Aulagnier (photo) a marqué le but victorieux dès la 32e minute. Sauvé par sa barre transversale à la la 35e, le gardien de l'équipe de France U17 Nathan Crémillieux a été décisif à la 39e. Dominés en seconde période, les Verts ont rarement été mis en danger et auraient même pu faire le break à la 88e sur un centre-tir de Benjamin Aulagnier.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Je suis très content pour les garçons qui n'ont pas été très récompensés de leurs efforts ces derniers temps. Quand on prend un but très rapidement comme ça, on se dit que ça va être compliqué. Mais après dix premières minutes compliquées, on a très bien réagi. On a aussi eu la chance que notre gardien fasse l'arrêt qu'il fallait pour nous laisser à 1-0. Mais après on a commencé à mettre notre jeu en place, a gagné des duels. La deuxième période a été conforme à ce qu'on peut attendre, avec beaucoup de solidarité. Ils ont poussé mais on a bien défendu, on n'a pas concédé d'occasions. Les garçons ont réussi en équipe à sortir d'une situation très inconfortable, ça fait partie de l'apprentissage du haut niveau. Maintenant il va falloir progresser dans les matches où on a le monopole du ballon. C'est quelque chose que nous n'avons pas encore réussi à faire cette saison."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : «Les efforts paient toujours», leur avait dit Julien Sablé avant le match. Après trois nuls et deux défaites, les Verts ne se sont pas découragés et ont fini par renouer avec la victoire ce samedi à Toulouse (2-1). Menés au score dès la 2e minute de jeu, l'ASSE a pu compter sur son gardien international, Nathan Crémillieux, pour rester dans la partie, puis a pris l'avantage grâce à deux buts inscrits par Augustin Bangoura et Benjamin Aulagnier.  Les Verts ont du même coup infliger au TFC sa première défaite de la saison.
«C'est une juste récompense pour les jeunes qui voulaient absolument sortir de cette spirale négative, avoue Julien Sablé. Après le but de Toulouse, ils ont vraiment bien réagi. Nathan (Crémillieux) a réussi l'arrêt qu'il fallait et nous avons inscrit deux jolis buts. Ensuite, nous avons beaucoup défendu même si nous n'avons pas été souvent mis en danger. Dans les dix dernières minutes, nous avons pu jouer plus haut pour ne pas trop s'exposer.»

J9)Dimanche 16 octobre 2016: ASSE - Colomiers : 1-0 (0-0)  
Composition : Contardo - Vogel, Halaimia, Martin Pichon, Gomis - Fortes da Luz (Etchebar, 60'), Fleury (Abi, 46'), A.Bangoura - Rahmani, Pesque, G.Bangoura (Allaigre, 88').
But : Pesqué (79ème)
Les faits du match : 
Au courage, les Verts se sont laborieusement imposés 1-0 à la mi-journée sur le terrain synthétique Georges Bereta. 
Collectivement à la peine et malmenés par de costauds Columérins jusqu'alors invaincus qui ont tiré sur le poteau de Hugo Contardo en début de seconde période, les Stéphanois ont marqué l'unique but de la rencontre sur leur seule occasion à la 79e minute. Baptiste Pesqué a délivré les Verts sur une passe de l'extérieur du pied de Cyril Martin-Pichon consécutive à une récupération de Charles Abi.

La réaction de Julien Sablé
 :
"On a gagné plus que dans la douleur. Je suis content pour les joueurs, qui s'investissent au quotidien. Il y a des matches où on a fait match nul ou on a perdu alors qu'on aurait peut-être mérité de gagner. Aujourd'hui, Colomiers aurait mérité de ne pas repartir bredouille. Nos adversaires ont fait un bon match, il faut leur tirer un grand coup de chapeau. Franchement, ils auraient pu l'emporter. On a eu le caractère de ne pas lâcher. On a beaucoup souffert mais on a réussi à l'emporter sur la fin. Sur une très belle ouverture de Cyril, Baptiste a marqué un vrai but d'attaquant. A l'image de l'équipe, il ne lâche rien et est récompensé. Maintenant, il ne faut pas être aveuglé ou abruti par la victoire. Dans le contenu, il y a des choses à améliorer nettement. Ce match est très formateur. On n'a joué que contre des deuxième année. De notre côté, trois U17 ont fini le match et on avait aussi quelques première année. On confronte nos jeunes joueurs à la difficulté. En vue du haut niveau, on est dans le vrai."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Les U19 de l’ASSE se sont imposés face à Colomiers ce dimanche à l’Etrat, sur le terrain Georges Bereta, au terme d’un match équilibré entre les deux équipes. Toujours invaincue avant ce match, la solide formation haut-garonnaise a posé des problèmes aux stéphanois. Grâce à un but signé Baptiste Pesque (70e), suite à une récupération de balle en défense et une contre-attaque rondement menée par les Verts, les hommes de Julien Sablé –qui n’a d’ailleurs pas hésité à lancer des U17 en cours de match- empochent leur première victoire de la saison à domicile. 
L’entraîneur stéphanois n’a pas caché sa satisfaction concernant le résultat, même s’il estime que son équipe peut mieux faire dans le jeu : « Nous avons accompli un match courageux en étant notamment plus consistants en seconde période. Je pense que nous sommes capables de produire davantage dans le jeu mais je n’oublie pas que nous avons affronté une équipe plus mûre que la nôtre et que nous n’avons rien lâché aussi bien sur le plan défensif qu’offensif ».

J10) Samedi 22 octobre 2016: Marseille - ASSE : 1-1 (1-1)     Le match en video
Composition : Maisonnial - Gomis, Halaimia, Nadé, Rahmani (Vogel, 46ème) - Fofana, Camara, Rocha-Santos - Bangoura A., Aulagnier, Abi (Pesqué, 70ème)
Buts : Rocha-Santos (35ème)
Les faits du match : 
Les Verts ont obtenu un bon match nul un but partout à Marseille.
Les Stéphanois ont dominé la première période et ont ouvert la marque sur un coup-franc indirect dans la surface de réparation, transformé aux six mètres par Kenny Rocha-Santos (0-1, 35ème). Profitant de la seule erreur d'inattention des Foréziens lors de la première période, les Marseillais ont égalisé sur un pénalty concédé par Ilyès Rahmani à la suite d'un corner rapidement joué à deux (1-1, 45ème).
Malgré quelques situations intéressantes, les Verts ont eu globalement plus de mal en seconde période mais ont pu compter sur un Anthony Maisonnial très inspiré.

La réaction de Julien Sablé :"Ce fut un bon match dans lequel chaque équipe a eu sa mi-temps. On a eu beaucoup de situations après l'ouverture du score mais on n'a pas toujours fait les bons choix. En seconde période Anthony Maisonnial nous fait une grosse parade. Le match nul est équitable finalement. Il y avait trois 2000 titulaires à côté de joueurs plus expérimentés comme Anthony Maisonnial, c'est un bel après-midi d'apprentissage pour les plus jeunes."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : En déplacement à Marseille ce samedi pour leur 10ème match en dix semaines, les joueurs de Julien Sablé ont effectué une prestation tout à fait honorable. Ils se sont illustrés en premier à la 35e sur un coup franc indirect bien repris par Rocha-Santos. Mais les locaux ont pu bénéficier d’un penalty suite à une énorme faute d’un défenseur stéphanois (1-1 à la 45e).
Alors qu’ils ont dominé les débats en première période, les U19 de l’ASSE ont eu plus de mal en deuxième mi-temps. Auteur d’une parade de haut niveau, le capitaine Anthony Maisonnial a même permis aux siens de garder le score du match nul (1-1). « Je regrette que nous n’ayons pas réussi à nous procurer des occasions dans les nombreuses situations de contre que nous avons obtenu. Mes joueurs ont montré beaucoup d’investissement en première mi-temps mais il y a eu plus de déchets après la 46e » a commenté Julien Sablé, l’entraîneur des U19 de l’ASSE.

J11)Dimanche 6 novembre 2016: ASSE - Lyon : 0-1 (0-0)  
Composition : Maisonnial - Vogel, Halaimia, Gomis, Rahmani - Fofana, Camara (Martin-Pichon, 62ème) - Bangoura A., Rocha Santos, Abi - Pesqué (Ghezali, 46ème)
But :
Les faits du match : 
La rencontre a rapidement pris une fâcheuse tournure pour les Stéphanois puisque Kenny Rocha-Santos a été expulsé pour un excès d'engagement après à peine plus de cinq minutes de jeu. Bien organisés en 4-4-1 les Verts ont résisté avant de s'incliner sur un coup franc excentré bien frappé au point de penalty qui à peine dévié, a imparablement terminé sa course dans le petit filet (0-1, 38ème).
Julien Sablé 
et son staff ont cherché des solutions à la pause et ont réorganisé l'équipe en 3-5-1. Les Stéphanois ont eu quelques opportunités de revenir au score et le bon match d'Anthony Maisonnial leur a permis d'espérer jusqu'au bout. Mais malgré une dernière tentative de Cyril Martin-Pichon, les petits Vilains ont conservé leur avantage jusqu'au terme de la rencontre.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Le sentiment qui domine à chaud c'est la fierté par rapport à mes joueurs qui ont dignement représenté les couleurs du club. L'expulsion est un fait de match très important, très tôt dans le match. Il y a un excès d'engagement mais je trouve que le rouge est sévère. Jusqu'à la pause on a joué en 4-4-1 en essayant de profiter de la vitesse de Charles Abi. Le but leur facilite grandement la tâche puisqu'ils ont pu gérer la possession. On est revenu en 3-5-1 et on a fini en 3-4-2 en privilégiant le jeu direct mais ça n'a pas suffi. Dans l'état d'esprit les garçons ont tout donné et c'est positif. Mais ça reste un derby frustrant."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : C’est une équipe rôdée aux joutes du haut niveau que l’ASSE a affronté ce dimanche après-midi sur la pelouse Aimé Jacquet de L’Etrat. En effet, l’adversaire lyonnais dispute cette saison la Youth League, une compétition internationale des U19 des équipes engagées en Ligue des Champions. Victorieux 1-0 face aux U19 Turinois ce mardi, les Lyonnais ont obtenu le même résultat face à l’ASSE.
Réduits à dix après l’expulsion sévère de Rocha-Santos à la 8e, les Verts n’ont pas à rougir de leur prestation. Bien au contraire, les joueurs de Julien Sablé ont été à la hauteur de l’événement, face à des supporters qui ont répondu présent dans la nouvelle tribune Le coq sportif du centre d’entraînement de L’Etrat. À 10 contre 11 pendant plus de 80 minutes, les jeunes Verts ont fait preuve d’une belle rigueur défensive et Anthony Maisonnial a fait parler son talent à plusieurs reprises. Les Lyonnais ont inscrit leur unique but sur un coup franc lointain imparable repris de la tête à la 38e..
Les Verts n’ont rien lâché et se sont montrés valeureux jusque dans les dernières minutes. Un tir de Martin-Pichon à la 85e, juste au-dessus de la transversale, aurait pu récompenser les efforts stéphanois. «Je suis très fier de la prestation proposée par mes joueurs malgré l’événement défavorable en tout début de match. Bien sûr qu’il y a de la déception d’avoir perdu dans un derby, mais nous pouvons garder la tête haute, nous avons joué avec nos tripes. Il va falloir maintenant analyser ce qui n’a pas été juste. Aujourd’hui mes joueurs sont abattus car ils ont beaucoup donné», a conclu Julien Sablé, l'entraîneur des U19 de l'ASSE.

J12) Dimanche 13 novembre 2016: Béziers - ASSE : 2-0 (0-0)     
Composition : Crémillieux - Gomis, Halaimia, Nadé, Vogel - Fortes Da Luz (Sabayo 64'), Martin-Pichon (Etchebar, 76') - A. Bangoura, Valbon ( Etchebar, 76'), Abi - Aulagnier.
Buts :
Les faits du match : 
La lanterne rouge a battu 2-0 des Verts très décevants cet après-midi à Béziers.
Privés de Lamine Ghezali (qui s'est reblessé aux adducteurs après le derby) Kenny Rocha Santos (suspendu) et des internationaux U19 Anthony Maisonnial et Rayan Souici alors que la réserve faisait relâche en ce week-end de Coupe de France, les Stéphanois sont mal entrés dans le match. Nathan Crémillieux a dû sortir trois parades décisives dans le premier quart d'heure. Les Verts ont réagi à l'image de Charles Abi, incisif sur son côté gauche. C'est sur une passe de ce dernier que Benjamin Aulagnier, retenu par le maillot, aurait dû bénéficier d'un penalty à la 33e minute. C'est également sur l'un de ses centres qu'Augustin Bangoura a raté une belle occasion d'ouvrir le score de la tête à la 36e.
La seconde mi-temps a hélas démarré comme la première avait débuté. Sauvés par un nouvel arrêt de leur gardien à la 47e, les Verts ont concédé l'ouverture du score à la 63e. Le défenseur central Jordan Halaimia s'est troué avant de commettre l'irréparable dans la surface de réparation. Pris à contre-pied, Nathan Crémillieux n'a cette fois rien pu faire. Sur l'engagement, les Stéphanois ont perdu immédiatement le ballon et les Héraultais en ont profité pour inscrire le but du break d'un tir lobé de 40 mètres ! Esseulé à six mètres des buts, Benjamin Aulagnier a raté deux énormes occases de réduire le score aux 72e et 81e minutes. Alexandre Valbon a également tenté sa chance mais ses coups francs n'ont rien donné.

La réaction de Julien Sablé : "C'est le genre de dimanche qu'on n'a pas envie de vivre. On a complètement manqué notre match dans l'engagement, dans l'exigence du haut niveau. Hormis deux ou trois joueurs que l'on peut ressortir, tous les autres ont été très en-dessous. Pour certains c'était dans le foot, pour d'autres c'était dans l'attitude. Il y a une équipe qui voulait gagner, ce n'était pas l'ASSE. C'est une grande déception. la semaine dernière, on a montré de grandes vertus lors du derby même si on l'a perdu. Aujourd'hui on est beaucoup dans le conditionnement extérieur : quand on affronte des grosses équipes, on est souvent à la hauteur de l'évènement. Quand c'est à nous de mettre les conditions, on est en-dessous. Les garçons poursuivent leur apprentissage, ce n'est pas faute de le leur répéter...
Il y a encore beaucoup de boulot. Le message ne passe pas encore mais on ne va pas lâcher. On a de jeunes joueurs, d'autres plus anciens qui doivent se remettre au boulot. Ce que certains ont montré est très insuffisant. Je les vois au quotidien, j'ai de bons joueurs. Si je ne les avais pas vu faire de bons matches, je me dirais qu'on a un déficit quant à leurs qualités intrinsèques. Ce n'est pas le cas. Mentalement, ils se doivent d'être à la hauteur. Là, on était attendu, on affrontait une équipe mal classée. Ce sont les matches les plus difficiles, pas les plus beaux à jouer. C'était à nous de mettre le rythme, de l'intensité. Je constate que c'est Béziers qui nous a dominés dans ce domaine.
Est-ce que cette défaite va sonner le réveil des garçons ? Il vaut mieux car l'équipe qui nous a battus se rapproche, toutes les équipes s'accrochent dans ce championnat. Il ne faut pas croire que c'est facile parce qu'on est l'ASSE. On ne m'a pas fixé d'objectifs en termes de classement, aujourd'hui on met des choses en place. Il y a des choses aujourd'hui nettement insuffisantes en vue du haut niveau. Par contre sur certains matches, c'était largement suffisant. Il faut trouver de l'équilibre. Je ne suis pas inquiet pour la suite même si les points, il faut les gagner. Il faut aller au combat, il faut aller au mastic. Il faut déjà être mentalement à la hauteur de l'adversaire."

(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Défaits la semaine dernière face à l’OL (1-0), les hommes de Julien Sablé se sont à nouveau inclinés ce dimanche après-midi à Béziers face à la lanterne rouge. Si dans les intentions et dans la solidarité les Verts avaient répondu présent en infériorité numérique lors du derby, ils n’ont en revanche pas apporté beaucoup de motifs de satisfaction à leur entraineur aujourd’hui : « Nous avons pêché dans l’engagement et dans l’intensité qu’il convient de mettre dans ce genre de rencontre. Nous étions attendus et nous le savions mais nous ne sommes pas parvenus à mettre les justes ingrédients face à une équipe valeureuse. »
Surpris par l’engagement et l’envie mis dès les premières minutes par les biterrois, les Verts ne sont jamais totalement entrés dans cette rencontre et ont logiquement concédé un premier but sur un penalty justifié (61e) à l’heure de jeu, avant d’en concéder un deuxième quelques minutes plus tard sur une frappe lointaine (65e). « C’est une déception, il va falloir clairement se reprendre à Ajaccio le week-end prochain » a conclu le coach des U19. 

J13) Samedi 19 novembre 2016: Ajaccio - ASSE : 1-1 (1-0)     
Composition : Crémillieux - Vogel, Halaimia, Gomis, Etchebar (Rahmani, 46ème) - Martin-Pichon, Camara (cap.), Fleury - Pesqué (Bangoura A., 46ème), Bengueddoudj, Valbon (Sabayo, 80ème).
But :
Fleury (55ème)
Les faits du match : 
Après deux défaites consécutives, les U19 ont obtenu un décevant match nul un but partout à Ajaccio. 
Les Verts ont bien entamé la rencontre mais sont restés stériles offensivement. Ils ont ainsi permis aux Corses de commencer à s'installer dans la rencontre. Ce sont d'ailleurs les Ajacciens qui ont ouvert la marque en toute fin de première période en profitant d'abord d'un corner forézien pour placer un contre que seule une parade de Nathan Crémilleux a empêché d'aller au bout. Sur le corner, une tête corse au premier poteau n'a cette fois laissé aucune chance au portier stéphanois (1-0, 45ème). 

Les Verts ont logiquement égalisé peu de temps après le retour des vestiaires. A la suite d'une action collectivement bien menée, Adrien Fleury a enchaîné deux ou trois crochets avant de décocher du plat du pied une frappe aussi inattendue qu'imparable depuis les dix-huit mètres (1-1, 55ème). Les jeunes Stéphanois ont ensuite poussé pour emporter la mise mais ont manqué d'efficacité, galvaudant en particulier deux énormes occasions dans les deux dernières minutes.

La réaction de Julien Sablé
 :
"On attendait une victoire mais les garçons manquent de confiance. On a stoppé l'hémorragie de défaites mais on ne peut pas se contenter de ça. On a joué une équipe valeureuse mais il y avait la place pour gagner. J'attends plus et l'équipe est capable de beaucoup mieux. La situation est difficile, c'est très formateur pour les garçons. Il faut chercher en nous les ressources. Le problème est d'abord mental et le mental influence tout le reste: la technique, la réflexion en match et même le physique. On a un gros match contre Monaco le week-end prochain. Je sais que les garçons répondront présents dans l'état d'esprit mais ça ne suffit pas, il faudra être meilleurs dans tous les domaines."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Menés au score à la mi-temps, les Verts sont revenus dans la partie mais n’ont pu faire mieux qu’un match nul (1-1) ce samedi après-midi en Corse. 
«Nous sommes capable de faire beaucoup mieux», reconnaissait l’entraîneur Julien Sablé, déçu de la prestation de ses joueurs, à l’issue de la rencontre. 
Lors d’une première mi-temps équilibrée, les Corses ouvrent le score sur corner juste avant la pause (45e), c'est-à-dire au plus mauvais moment. Mais dès le retour des vestiaires, les Stéphanois ont fait preuve d’une belle réaction pour revenir au score sur un exploit d’Adrien Fleury (47e). S’en est suivi un temps fort d’une vingtaine de minutes lors duquel les Verts n’ont pas su concrétiser leurs occasions. En fin de rencontre, ils ont eu deux belles occasions de l’emporter, mais l’efficacité n’était pas au rendez-vous.
«Je suis déçu car on a mis du cœur à l’ouvrage, mais nous avons été menés et nous avons su réagir pour revenir au score», analysait encore l’entraîneur stéphanois, conscient que son groupe doit reprendre confiance avant la réception de Monaco, le week-end prochain. Les Monégasques, leaders du groupe, seront difficiles à manœuvrer.

J14)Dimanche 27 novembre 2016: ASSE - Monaco : 0-0 (0-0)  
Composition : Crémillieux - Vogel, Halaimia, Gomis, Rahmani (cap) - Camara, Martin-Pichon - Bangoura A., Fleury (Valbon, 82ème), Allaigre (52ème, Ghezali) - Bengueddoudj
But :
Les faits du match : 
Les Verts ont tenu en échec le leader monégasque l'Etrat.
Bien organisés et solidaires, les Stéphanois ont rapidement montré qu'ils étaient aptes à rivaliser avec les Monégasques. Ils ont également pu compter sur une double parade de Nathan Crémillieux en première période pour rester dans le match. Les Verts ont également été capables de développer leur jeu et auraient pu emporter la mise en fin de rencontre. Sur un ballon récupéré dans le bloc médian, Lamine Ghezali (photo) rapidement trouvé dans l'espace a éliminé le gardien et marqué dans le but vide (75ème). L'attaquant forézien a malheureusement et de manière assez contestable, été signalé hors-jeu.
Les Stéphanois, dixièmes au classement, ont finalement dû se contenter de ce bon match nul avant d'essayer de retrouver le goût de la victoire à Cannes le week-end prochain.
La réaction de Julien Sablé: "On a fait un beau match dans une période où on manque de confiance, on a répondu présents. L'objectif c'était d'être satisfait à la fin du match, et les garçons l'ont été. On a réalisé une belle performance en adéquation avec le niveau du groupe. Au niveau des points ce n'est pas satisfaisant néanmoins, donc j'attends avec impatience le match à Cannes qui sera très difficile. L'état d'esprit a été bon mais je suis content du jeu aussi. Avant tout on a bien défendu, y compris sur les contres. Mais la vraie satisfaction ce sont les phases de jeu qui correspondent mieux à la qualité vue à l'entraînement la semaine. Par moments on les a obligés à défendre, on a trouvé des solutions entre les lignes. Il reste à trouver de l'efficacité car dans les trente derniers mètres ça a été plus difficile."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Ce dimanche, à L'Etrat, la réception de l’AS Monaco s’est soldée par un 0-0 prometteur pour le groupe de Julien Sablé.
Les Stéphanois se sont hissés à la hauteur de leurs adversaires, sans doute quelque peu émoussés par la rencontre de Youth League contre Tottenham qu'ils avaient disputée mardi dernier.
«Nous avons bien défendu et développé de bonnes séquences de jeu, analyse Julien Sablé. Nous avons  réalisé ce que nous avions préparé, il nous a juste manqué l’efficacité devant le but.  Je suis fier de mon groupe qui a fait preuve d'un remarquable état d'esprit.»

J15) Dimanche 4 décembre 2016: Cannes - ASSE : 0-1 (0-0)     
Composition : Maisonnial - Pierre-Gabriel (Vogel, 60ème), Gomis, Souici, Rahmani - Martin-Pichon, Camara, Fleury (Halaimia, 88ème) - Pesqué (Abi, 70ème), Aulagnier, Rocha-Santos.
But :
Souici (81ème)
Les faits du match : 
Les Verts ont nettement dominé les trente premières minutes, se procurant beaucoup de coups de pied arrêtés et voyant même un ballon sauvé sur la ligne par les Azuréens. Probablement frustrés de ne pas avoir ouvert la marque, les Stéphanois ont desserré l'étreinte et ont permis aux Cannois de sortir un peu dans le dernier quart d'heure.
Les Verts ont remis un coup d'accélérateur au retour des vestiaires et ont poussé pour finalement être récompensés en fin de rencontre. Sur un corner renvoyé par la défense dans les pieds d'Adrien Fleury, le milieu de terrain forézien a servi au deuxième poteau Rayan Souici qui a enchaîné un contrôle et une frappe victorieuse (0-1, 81ème).
Les Stéphanois ont eu plusieurs occasions de tuer le match dans les dix dernières minutes mais ont dû s'en remettre à une parade salvatrice d'Anthony Maisonnial à la dernière minute, pour enfin empocher les quatre points. 
Les Verts remontent à la huitième place du classement à sept points du podium.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Je suis satisfait pour les garçons qui ont été à la hauteur du rendez-vous. Ils ont mis beaucoup d'énergie et ont bien respecté les consignes sur un terrain très difficile. On a pressé haut et privilégié le jeu direct compte tenu de l'état du terrain, c'est quelque-chose qu'on avait travaillé cette semaine. L'objectif c'était avant tout de gagner, dans le respect du jeu mais de gagner. On ne voulait pas revivre le match de Béziers. Il y avait une belle équipe aujourd'hui mais sans la bonne mentalité on ne peut rien faire. Et à ce niveau-là c'était très bien."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Précieuse victoire des Verts ce dimanche à Cannes où Rayan Souci a inscrit l'unique but de la rencontre. Après deux contre-performances consécutives, le groupe U19 de Julien Sablé s'est du même coup rassuré.
Une première période équilibrée n’a pas permis aux deux équipes de se partager et c’est donc en fin de rencontre que Rayan Souici a libèré ses coéquipiers (81e). Obtenu grâce à un état d’esprit irréprochable, ce succès permet aux Verts de se donner de l’air au classement.
Les Stéphanois ont pu compter sur les renforts de Ronaël Pierre Gabriel et Kenny Rocha Santos. Les deux jeunes professionnels on répondu à l'attente de Julien Sablé. «Ils nous ont fait du bien grâce à leurs qualités techniques, mais ils ont surtout été présents dans l’état d’esprit, soulignait l'entraîneur stéphanois. Toute l'équipe a d'ailleurs été à la hauteur . J'ai vraiment apprécié la mentalité du groupe. C’est un match qu'il fallait gagner et nous l’avons fait. Chacun a joué à son niveau. Mes joueurs se sont comportés comme des champions.» 

J16)Dimanche 11 décembre 2016: ASSE - Clermont : 4-1 (2-1)  
Composition : Crémillieux - Vogel, Fofana, Gomis, Rahmani - Martin-Pichon, Camara (cap), Fleury (Valbon, 80ème) - Rocha-Santos, Ghezali (Abi, 68ème), Pesqué (A. Bangoura, 60ème)
Buts :
Ghezali (22ème), Rocha Santos (28ème), Abi (83ème), Valbon (89ème)
Les faits du match : 
Les U19 se sont nettement imposés cet après-midi face au voisin clermontois.
Les Stéphanois ont d'emblée affiché de belles intentions et ont été assez vite récompensés de leurs initiatives. Sur une fixation côté droit de Baptiste Pesqué suivie d'un dédoublement de Thomas Vogel, ce dernier a délivré un centre repris victorieusement au premier poteau par Lamine Ghezali (1-0, 22ème). Dans la foulée, Kenny Rocha-Santos (photo) a fait admirer sa vista en expédiant un somptueux lob de quarante-cinq mètrès (!) dans la lucarne auvergnate (2-0, 28ème). Les Clermontois ont ensuite profité d'un léger relâchement pour réduire la marque consécutivement à un centre repris en deux temps (2-1, 31ème).
Malgré les ajustements tactiques intervenus à la mi-temps côté auvergnant, les verts ont résisté avant d'enfoncer le clou. Sur un nouveau centre de Thomas Vogel au premier poteau, Charles Abi s'est imposé en glissant le ballon entre les jambes du gardien (3-1, 83ème). Pour mettre définitivement fin au suspens, Charles Abi s'est ensuite mué en passeur en talonnant la balle pour Alexandre Valbon qui a clôturé le score d'une frappe du plat du pied (4-1, 89ème).
Les Verts occupent désormais grâce à ce troisième match consécutif sans défaite, la septième place du groupe D.

La réaction de Julien Sablé: "Je pense que dans le contenu, c'est notre meilleur match de la saison. J'avais dit aux joueurs que le contenu de nos matches et notre classement ne reflétaient pas la qualité du groupe. Mais après le discours, il faut des actes. Aujourd'hui les garçons ont mis ce que le haut niveau demande, ce fut une belle performance collective. Mais il ne doit pas pour autant y avoir d'euphorie, on a eu la part de réussite nécessaire. Le score est d'ailleurs peut-être un peu sévère pour Clermont qui a bien défendu ses chances. On finit l'année 2016 sur une bonne note. Je suis content pour les garçons qui ont mérité cette victoire. Nous jouerons un match amical à Côte Chaude mardi 20 décembre à 19h15."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Forts de leur victoire acquise à Cannes le week-end dernier (0-1), les Verts avaient à cœur de réitérer une bonne performance, qui plus est face à un concurrent direct au classement : le Clermont Foot 63. Rapidement, les joueurs de Julien Sablé ont posé leur jeu et Ghezali, bien servi par Vogel, a ouvert le festival offensif à la 22e. Le néo pro Rocha-Santos s’est quant à lui illustré en inscrivant un but exceptionnel à la 28. « J’ai dit aux joueurs que nous méritions mieux que notre actuelle place au classement et que nous devions prendre une belle option en se mettant au niveau dans ce championnat U19 » s’est confié Julien Sablé, l’entraîneur des U19 de l’ASSE. En toute fin de match, Abi (83e), puis Valbon (89e) ont conclu un festival offensif maitrisé de bout en bout par l’ASSE. De bon augure pour terminer l’année 2016 et avant de retrouver un autre club auvergnat pour leur entrée en lice en Coupe Gambardella (Saint Georges les Ancizes) le dimanche 8 janvier prochain.

J17) Dimanche 15 janvier 2017 : Bastia - ASSE : 2-1 (1-0)     
Composition : Crémillieux - Vogel, Halaimia, Moueffek, Rahmani - Valbon (Sabayo, 82ème), Camara (cap.), Djouahra (Etchebar, 62ème) - Bangoua A., Aulagnier (Pesqué, 68ème), Ghezali.
But :
Camara sp (70ème)
Les faits du match : 
Dominés dans l'impact en début de rencontre, les Verts ont concédé l'ouverture du score sur un coup-franc qui après avoir traversé la défense a été repris au deuxième poteau (1-0, 15ème). Les Stéphanois ont vécu un deuxième coup dur dans la foulée avec l'expulsion directe d'Augustin Bangoura (photo) à la suite d'un pied haut au niveau du visage du gardien corse (20ème).
Déterminés à réagir après la pause, les Verts se sont fait cueillir en contre à la suite d'une perte de balle au milieu de terrain permettant à un attaquant insulaire d'aller gagner son duel avec Nathan Crémillieux (2-0, 60ème). La réduction du score de Mahdi Camara sur penalty (2-1, 70ème) si elle a récompensé les efforts stéphanois, n'a pas permis aux troupes de Julien Sablé de véritablement revenir dans la rencontre.
Les Ligériens s'inclinent pour la première fois depuis le 13 novembre et retombent à la huitième place du classement.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Ce fut un match difficile dans lequel on a été réduits à dix au bout de vingt minutes. Je suis déçu de l'entame, Bastia a été mentalement supérieur. On était prévenus mais on s'est fait avoir. Ils ont montré leur envie de gagner alors que nous, nous étions timorés. La réaction en deuxième période est positive mais on a réagi au lieu d'agir comme trop souvent. C'est un coup d'arrêt et il va falloir de suite rebondir. Quand on est en dessous dans l'engagement, on ne peut pas exprimer son talent technique ni ses qualités tactiques."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Après avoir débuté l'année 2017 comme ils l'avaient terminée, en remportant une victoire face à Saint-Geogres en Coupe Gambardella (7-0), les hommes de Julien Sablé se sont inclinés, ce dimanche après-midi, sur l'Ile de Beauté, face au Sporting Club de Bastia.
Rapidement menés au score et en dessous dans l'engagement par rapport aux Corses, les jeunes Vertes ont subi un nouveau coup dur en voyant Augustin Bangoura être expulsé dès la 20e minute. Le pire des scénario face à une solide équipe bastiaise qui occupait la 5e place avant la rencontre.
Au retour des vestiaires, les Stéphanois ont fait preuve d’une belle réaction, avec de l’envie et de l’engagement. Malgré ces efforts, l'infériorité numérique de l'ASSE a ouvert des espaces aux Bastiais qui ont fait le break après un quart d’heure de jeu (60e). Après que le capitaine Mahdi Camara a réduit l'écart sur pénalty (70e), les Verts ont poussé pour arracher l’égalisation, en vain.
«Nous avons manqué notre début de match et l’expulsion nous a plombés, regrette Julien Sablé, le coach stéphanois. Nous avons montré une belle réaction en seconde mi-temps en étant solides défensivement et sans rien lacher. En fin de match, nous avons poussé mais parfois de manière désordonnée. Cette défaite marque un coup d’arrêt alors que nous étions dans une bonne dynamique depuis fin novembre.».

J18) Dimanche 25 mars 2017 : ASSE - Montpellier : 1-0 (1-0)     
Composition : Bouallak - Vogel, Gomis, Fofana, Rahmani, A. Bangoura (cap), Souici, Fleury (Martin-Pichon, 79ème) - Rocha-Santos, Aulagnier, Abi (Pesqué, 85ème)
But :
Abi (4ème)  Le but en video
Les faits du match : 
Sous les yeux de Patrick Guillou, les Verts se sont imposés un but à zéro en début d'après-midi face à une excellente équipe montpelliéraine. 
Deuxièmes au classement, les Montpelliérains ont cédé sur la première sortie forézienne. Sur un corner défensif repoussé, Augustin Bangoura a récupéré le ballon puis éliminé son adversaire direct avant d'accélérer et de servir côté droit Charles Abi (photo) qui est entré dans la surface et a trompé le gardien héraultais d'une frappe enroulée à ras de terre (1-0, 4ème). Le reste de la première période fut assez fermé et très équilibré, les Montpelliérains ayant la possession mais ne parvenant pas à se défaire de la pression des Verts.
En deuxième période les Stéphanois auraient pu mieux négocier des situations intéressantes issues de récupérations hautes mais faute d'avoir fait la différence, ont dû faire le dos rond en fin de rencontre pour résister aux assauts héraultais. Soulagés par les interventions aériennes de Ryan Bouallak, les Verts tenaient et prenaient une belle revanche sur une forte équipe montpelliéraine qui les avait dominés à l'aller. 
Les Verts remontent à la septième place, à égalité de points avec le voisin lyonnais qu'ils rencontreront samedi prochain.

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est un résultat important pour la suite, pour l'avenir et pour les garçons. Ce fut un très beau match avec deux belles équipes aux styles différents. Je suis content de l'investissement de la totalité de l'équipe, tout le monde a été à 100%. Aujourd'hui on a fait un bon match et on a été récompensé contrairement à la semaine dernière. J'ai aimé l'état d'esprit des onze titulaires et des remplaçants. Cette rencontre fait partie des beaux matches que nous avons réalisés cette saison."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Le groupe de Julien Sablé s’attendait à un match difficile face à l’un des cadors du championnat, qui visait la 1re place du groupe. Mais les Verts ont bousculé la hiérarche et remporté une précieuse victoire (1-0).
L’entame de match est à l’avantage des locaux, qui vont très rapidement prendre l’avantage par Charles Abi (4e). Cette longueur d’avance, les Verts vont savoir habilement la conserver tout au long de la rencontre. Ils ont produit une performance de grande qualité et fait preuve d'une grande détermination pour faire tomber les Montpelliérains.
«Nous avons gagné avec la manière, se satisfait Julien Sablé. C’était un très beau match face à une équipe qui n’est pas en haut du classement pour rien. Nous avons réussi à les étouffer grâce à l’engagement de tous mes joueurs et je suis satisfait. Cette victoire permet de préparer au mieux le derby le week-end prochain.»
En effet, les Stéphanois vont disputer samedi prochain une rencontre très attendue face à l’Olympique Lyonnais.

J19) Dimanche 5 février 2017 : Nîmes - ASSE : 0-2 (0-1)     
Composition : Crémillieux - Vogel, Halaimia, Gomis, Souici, Rahmani - Camara, Martin-Pichon (Moueffek, 84'), Valbon - Ghezali (Sabayo, 89'), Bengueddoudj (Pesqué, 73').
Buts :
Ghezali 2  (7ème et 49ème)
Les faits du match : 
Une semaine après avoir gagné (3-1) à Nîmes en Gambardella, les U19 stéphanois se sont à nouveau imposés (2-0) chez les Crocos lors de la 19e journée du championnat.
Auteurs d'une excellente entame de match sur le terrain synthétique de la Bastide, les Verts ont logiquement ouvert le score dès la 7e minute de jeu grâce à l'international U18 Lamine Ghezali, qui s'est jeté avec détermination sur un centre venu de la droite de Zakaria Bengueddoudj, parfaitement lancé en profondeur par Cyril Martin-Pichon. Excellent, l'international U17 Nathan Crémillieux (photo) a réalisé une parade décisive sur une frappe à bout portant à la 20e avant de détourner en corner un ballon qui prenait la direction de sa lucarne à la 31e. Très actif dans l'entrejeu, le capitaine Mahdi Camara n'a pas réussi à cadrer sa frappe à la 38e minute. Lamine Ghezali s'est lui aussi procuré une belle de break avant la pause mais le portier gardois a déjoué la tentative de l'ancien Torcéen.
A l'image d'un Thomas Vogel très volontaire dans son couloir droit, les Stéphanois ont entamé la seconde période tambour battant. Profitant d'une perte de balle du latéral droit gardois, Lamine Ghezali a réalisé le doublé à la 49e d'un tir décroisé du droit poteau rentrant. Après avoir accusé le coup pendant un quart d'heure, les Crocos ont retrouvé du mordant. Nathan Crémilllieux a dû sortir le grand jeu pour garder sa cage inviolée : duel remporté en sortant dans les pieds à la 75e, sortie aérienne au second poteau très difficile mais impeccable à la 76e, incroyable détente horizontale à la 78e suivie d'une nouvelle parade à la 79e ! Les Verts ont quand même eu l'occasion d'enfoncer le clou mais le portier nîmois a détourné les tirs d'Alexandre Valbon et Baptiste Pesqué aux 75e et 84e minutes.

La réaction de Julien Sablé : "C'est toujours difficile de se déplacer deux fois au même endroit, ça arrive rarement. Gagner deux fois à Nîmes, c'est bien ! On a joué avec du coeur face à une très belle équipe de Nîmes. Je suis content de la maturité que le groupe prend. On a changé un peu notre système pour surprendre l'adversaire, ça a bien marché même si en seconde période Nîmes a remédié à tout ça. On avait déjà travaillé ce système à cinq derrière et deux attaquants mais on ne l'avait jamais mis en place dans le jeu. Avec les autres éducateurs, lors de la réunion qu'on fait pour poser les problèmes, on était d'accord pour tenter quelque chose. C'est le fruit d'un travail collectif. On a flotté un peu en seconde période mais on a tenu. Les joueurs sont sortis de leur confort, ils ont été attentifs et ils ont joué sur leur talent. Je suis content. Dans les moments difficiles, on a fait montre d'un très bel état d'esprit. J'ai bien aimé notre fin de match, Nathan Crémillieux a fait un très grand match. Ce n'est pas la première fois, il progresse et montre beaucoup d'autorité et de maturité. Il revenait tout juste de l'équipe de France U17, il est descendu du train hier, on l'a récupéré ce matin. A l'image du groupe, il mûrit bien mais il ne faut pas s'enflammer. On a toujours un maintien à aller chercher. Et dans deux semaines, on a un match important en Gambardella, chez nous, contre une très belle équipe de Bastia, qui nous a battus en Corse et fait 0-0 chez nous. Ils viennent de battre le leader monégasque. La confrontation s'annonce intéressante."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Deuxième match consécutif à Nîmes et deuxième victoire. Après leur succès en Coupe Gambardella, les Verts se sont une nouvelle fois imposés dans le Gard ce dimanche.
D’entrée de jeu, les Stéphanois mettent la pression sur leur adversaire. Un match assez décousu se dessine alors, avec des occasions de part et d’autre. Le scénario tourne une première fois en faveur des Verts, lorsque Lamine Ghezali ouvre le score en première période (15e).
Après la pause, les Stéphanois font rapidement le break grâce à un nouveau but de Lamine Ghezali (50e).  Malgré une belle réaction des Nîmois, ils terminent sereinement la rencontre et scellent logiquement leur seconde victoire en une semaine (2-0). Un succès qui rapporte quatre points précieux au groupe de Julien Sablé, satisfait après la rencontre : «C’est une belle victoire. Les jeunes ont été irréprochables dans l’état d’esprit et méritent ce résultat. C’est un succès mérité et nous le devons en partie à une belle performance de notre gardien qui fait un très bon match.»
Les Verts auront l’occasion de confirmer leur bonne forme du moment avec la réception de Toulouse, le week-end prochain.

J20) Samedi 11 février 2017 : ASSE-Toulouse : 2-0 (2-0)     
Composition : Maisonnial (cap) - Vogel, Halaimia, Gomis, Rahmani - Martin-Pichon (Fleury, 76ème), Souici, Camara - Rocha-Santos (Pesqué, 92ème), Ghezali, Nordin (Sabayo, 85ème)
Buts :
Rocha Santos 2  (13ème et 45ème)
Les faits du match : 
Les U19 stéphanois ont battu deux buts à zéro leurs homologues toulousains à l'Etrat.
Les Verts ont assez vite ouvert la marque malgré une entame de match un peu délicate. Sur un déboulé côté gauche de Lamine Ghezali ponctué par une frappe enroulée, Kenny Rocha-Santos a parfaitement repris le ballon repoussé par le gardien toulousain (1-0, 13ème). Les Verts ont alors imposé leur jeu et multiplié les séquences de qualité. Ils auraient néanmoins pu se faire reprendre sur la seule sortie haut-garonnaise de la première période, une frappe contrée venant heurter la barre transversale d'Anthony Maisonnial à la 40ème minute. Mais ce sont finalement les Foréziens qui ont à nouveau trouvé le chemin des filets avant la pause. Se projetant très vite vers l'avant à la récupération d'un ballon à la médiane, Arnaud Nordin a filé côté droit avant de frapper à angle fermé. Kenny Rocha-Santos a profité du ballon repoussé pour inscrire un doublé en deux temps (2-0, 45ème).
Les Toulousains ont poussé en deuxième période mais sans mettre Anthony Maisonnial qui a parfaitement géré la profondeur, en véritable danger. Les Verts ont quand même bénéficié de plusieurs opportunités en contre mais sans jamais réussir à concrétiser.
Les Stéphanois en profitent pour doubler leurs adversaires du jour et s'installer provisoirement à
la sixième place du groupe D.

La réaction de Julien Sablé : "C'était un beau match contre une belle équipe. Dans l'état d'esprit, dans l'intensité on a fait un match de haut-niveau. On a eu dix premières minutes un peu compliquées sur une pelouse difficile mais ensuite on s'est créé beaucoup de situations, on a gagné beaucoup de duels et on a proposé de bonnes séquences de jeu. On est sur une bonne dynamique mais il faut rester vigilant. Je suis satisfait des progressions individuelles, de l'état d'esprit des joueurs. Ceux qui sont redescendus ont apporté ce qu'ils devaient, ont fait les efforts avec les autres."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Avec Anthony Maisonnial, promu capitaine, Kenny Rocha Santos ou encore Arnaud Nordin, l'ASSE avait fière allure ce samedi après-midi à L’Etrat.
En début de rencontre, les Toulousains, renforcés eux aussi par des éléments de l'équipe réserve qui évolue en CFA,  ont rapidement mis la pression sur les Verts, dominés lors des dix premières minutes. Une fois l’orage passé, le réalisme stéphanois a parlé. Kenny Rocha Santos a concrétisé la première occasion de son équipe (15e). Les visiteurs n’ont pas baissé les bras et manquent l’égalisation de peu, Anthony Maisonnial voyant le ballon détourné par la barre transversale. Pour conclure ce premier acte, Kenny Rocha Santos signe un doublé juste avant la pause (40e).
La seconde mi-temps voit les Verts poursuivre leurs efforts et conserver leur avantage de deux buts avec beaucoup de détermination et de rigueur défensive. «Nous avons concédé peu d’occasions grâce à une bonne défense, analysait l’entraîneur Julien Sablé. Nous avons respecté notre plan. Je suis très satisfait de l’état d’esprit et de la qualité du jeu proposé. Le résultat est la juste récompense des efforts du groupe.»

J21) Dimanche 5 mars 2017 : Colomiers - ASSE : 1-1 (1-0)         Le match en video
Composition : Crémillieux - Vogel, Gomis, Souici, Rahmani - Fofana, Fleury (Djouahra, 81) - Valbon (Aulagnier, 65'), Rocha-Santos, A.Bangoura - Ghezali.
But :
Ghezali  (90ème)
Les faits du match : 
Les Verts ont arraché le match nul face à Colomiers à la mi-journée. 
Dominateurs, les Stéphanois se sont procurés plusieurs occasions en première période. Lamine Ghezali a tiré sur le poteau à la 13e minute avant de se voir refuser un but pour hors jeu un quart d'heure plus tard alors qu'il avait été parfaitement lancé par Augustin Bangoura. Contre le cours du jeu, les Columérins ont ouvert le score à la 42e minute suite à une sortie aérienne approximative de Nathan Crémillieux
Le gardien de l'équipe de France U17 s'est un peu racheté en empêchant les locaux de marquer un second but à la 73e minute. Alors que Rayan Souici n'a pas réussi à cadrer sa tête à la 88e, Lamine Ghezali a égalisé deux minutes plus tard. Toujours à l'affût, l'attaquant de l'équipe de France U18 a profité d'un ballon repoussé par le portier haut-garonnais sur une frappe de Kenny Rocha-Santos.

La réaction de Julien Sablé
 :
"Il y a le contexte de ce qu'on a vécu récemment, l'élimination en Gambardella qui laisse des traces pour des jeunes. Il y a aussi eu l'ascenceur émotionnel pour certains, d'avoir jouer leur premier match en pro la semaine dernière puis de venir. Donc on a eu 15 jours où il a fallu panser un peu les têtes. On savait que cela allait être un combat. Je suis content du résultat sur la fin, même si c'est peut-être entâché d'une main au départ même si ça s'équilibre puisqu'il doit y avoir un pénalty sur une main. On a fait 20 bonnes premières minutes et souvent, quand vous frappez sur le poteau, vous vous dites que ça ne sent pas bon. Et sur une erreur de défense sur une touche pour nous, ça se paye cash. On a manqué de rigueur sur certaines choses. On a eu du mal à se créer des occasions. Par moment il y a eu des choses qu'il faudrait améliorer dans la rapidité d'execution. Des fois on joue un peu trop à la baballe. Ce n'est pas le respect du haut niveau. La rentrée des remplaçants a été bénéfique. Je suis content parce que les joueurs en avaient besoin pour évacuer la frustration de Bastia. Après, il y a des choses à améliorer, il y a des joueurs qui doivent faire mieux même s'il faut rendre hommage à Colomiers qui nous a posé des problèmes dans le défi athlétique. On doit être capable d'avoir plus de relations. On l'a fait pendant 20 minutes. Les joueurs on eu du caractère, c'est bien, je vais les féliciter pour n'avoir rien lâché."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : L’entraîneur Julien Sablé s’interrogeait avant la rencontre sur l’état d’esprit de son groupe et sur sa capacité à se remettre dans le bain après la désillusion vécue en Coupe Gambardella. Ses joueurs l’ont rapidement rassuré à Colomiers.
Les Stéphanois démarrent bien la rencontre et se créent quelques occasions. Malgré leurs efforts, ils ne parviennent pas à ouvrir le score et vont même concéder un but juste avant la pause (40e) contre le cours du jeu.
En seconde période, les locaux opposent aux Verts un bloc défensif très solide et difficile à manœuvrer. La meilleure défense du championnat semble tenir sa victoire quand, sur un contre bien mené par les Verts, le gardien adverse réussit une parade mais le ballon revient dans les pieds de Lamine Ghezali qui trouve le chemin des filets (86e).
« Perdre cette rencontre aurait été difficile, confie Julien Sablé. Je suis satisfait de la première demi-heure. Le groupe n’est rien lâché jusqu’à l’égalisation. Le contenu m'a un peu déçu mais l’état d’esprit était là.»

J22) Dimanche 19 mars 2017 : ASSE - Marseille : 0-1 (0-0)  
Composition : Contardo - Vogel, Gomis (cap), Fofana, Rahmani - Valbon (Pesqué, 75'), Fleury, Martin-Pichon (Djouahra, 83'), Rocha-Santos - Ghezali, Aulagnier (A.Bangoura, 65').
But :

Les faits du match : 
Les U19 se sont inclinés sur la plus petite des marges ce midi face à l'OM.
Très dominateurs, les Stéphanois se sont créés de nombreuses oppotunités de marquer durant la rencontre. On peut citer en particulier des frappes de Lamine Ghezali et Augustin Bangoura difficilement repoussées en deux temps par le gardien marseillais. 
Les Verts se sont fait surprendre à l'heure de jeu par un jeu long sur lequel la défense a mal géré la profondeur et qui a finalement permis à un attaquant phocéen de frapper en force à angle fermé et d'attraper la lucarne de Hugo Contardo (0-1, 60ème).

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est une grosse déception. On a eu beaucoup d'occasion alors que l'OM n'est sorti qu'une fois et a marqué. C'est le coup parfait pour eux. Je ressens de la frustration car en termes d'investissement et de qualité de jeu c'était satisfaisant pour quasiment tous les garçons. Il y a des dimanches comme ça où les choses ne veulent tourner en ta faveur. Certaines choses ont été positives quand même."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Disputé ce dimanche, ce match face à l'OM laissera certainement des regrets au groupe de Julien Sablé. Dominateurs, les Verts ont su mettre de l’envie et de l’engagement dans leur jeu afin de renverser l'équipe marseillaise. Malheureusement pour eux, ils ne sont pas parvenus à conclure lors de la première mi-temps, alors qu’ils ont su se créer de nombreuses occasions.
Au retour des vestiaires, même scénario avec une domination toujours muette des locaux. Les Olympiens ont alors profité d’une petite erreur d’inattention pour se procurer une occasion, pratiquement la seule de la rencontre, et prendre l’avantage à vingt minutes du terme (70e).
«Je suis très frustré, regrette Julien Sablé. C’est un résultat injuste compte tenu de la qualité de jeu proposée. Nous concédons un but sur la seule occasion de notre adversaire. Je pense que nous aurions mérité de prendre des points aujourd’hui. Il va falloir à présent se préparer au mieux pour le rendez-vous important face à Montpellier.»
En effet, les Verts joueront samedi prochain un match en retard face au deuxième du classement, Montpellier. Une rencontre décisive qui pourrait, en cas de victoire, replacer les Verts dans la première partie du classement du groupe D.

J23) Samedi 1er avril 2017 : O Lyon - ASSE : 0-2 (0-2)  
Composition : Bouallak - Vogel, Souici, Gomis, Rahmani - Camara, Fleury (Martin-Pichon, 82'), A.Bangoura - Ghezali (Aulagnier, 73'), Nordin, Rocha-Santos.
Buts :
Nordin (19ème), Vogel (24ème)
Les faits du match : 
Les Verts ont gagné 2-0 cet après-midi à Lyon alors qu'ils ont joué 40 minutes en infériorité numérique ! 
Grâce à une passe d'Adrien Fleury, Arnaud Nordin a ouvert le score à la 19e avant de faire une passe décisive cinq minutes plus tard à Thomas Vogel, qui a inscrit le but du break grâce à un poteau rentrant. Impérial, Ryan Bouallak a permis à son équipe de conserver cet avantage de deux buts d'écart à la pause.
Les Verts l'ont conservé jusqu'au bout malgré l'expulsion de Rayan Souici à la 50e minute. L'arbitre a donné l'occasion de réduire le score à la 88e minute en sifflant un penalty pour une faute imaginaire de Cyril Martin-Pichon. Mais Ryan Boullak a arrêté le péno avec une autorité digne de Stéphane Ruffier !

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est une belle victoire, avec nos valeurs. Un beau derby. On a fait un match à rebondissements. On a fait un gros début de match, on est allé les chercher haut et on a réussi à mener 2-0. Les Lyonnais ont eu deux grosses occases avant la mi-temps mais on a tenu bon avec courage. Rayan a été rapidement expulsé en début de seconde période. C'est devenu Fort Alamo. Les gamins ont été énormes : tout le banc, tout le groupe, tout le staff. On a fait front. Ryan a arrêté un péno en fin de match. On est passé par tous les états. C'était bon. On savoure cette victoire."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Ce samedi, les U19 de l'ASSE ont ouvert le week-end des derbys par une splendide performance ! En effet, les Verts ont remporté une retentissante victoire sur le terrain de l'OL alors qu'ils ont dû jouer à dix pendant 40 minutes. 
Renforcé par Arnaud Nordin, le groupe de Julien Sablé s'est présenté avec le plein de confiance sur le terrain de l’OL où il s'est créé plusieurs occasions dès le début du match. Adrien Fleury a ainsi délivré une belle passe pour Arnaud Nordin, qui a trompé le portier lyonnais d’une superbe frappe (19e). En forme, ce dernier s'est de nouveau montré décisif et a offert une passe décisive à Thomas Vogel, qui a fait le break avec l’aide du poteau (24e). Les Stéphanois ont tenu le score jusqu’à la pause, notamment grâce à de belles parades de Ryan Bouallak et à l’abnégation de sa défense.
Au retour des vestiaires, le match a changé de physionomie. L’expulsion de Rayan Souici pour un deuxième carton jaune a obligé les Verts à se replier en défense. Bien en place, le bloc stéphanois a bien résisté, s'appliquant à bien ressortir les ballons qu'il le pouvait et défendre solidement. Ryan Bouallak a réalisé de nouvelles parades, dont un arrêt décisif sur penalty. En toute fin de rencontre, les Lyonnais ont obtenu un penalty, mais le portier stéphanois a remporté son duel et préserve sa cage inviolée.
«Nous avons tenu car nous étions bien dans les intentions, se satisfait Julien Sablé, l'entraîneur des U19. Nous avons réalisé le match souhaité, bien résisté aux individualités lyonnaises et joué avec nos valeurs.»
Ce succès de référence permet aux Verts de devancer leurs adversaires du jour et de se rapprocher un peu plus du maintien, l’objectif prioritaire du groupe.

Lu sur un forum lyonnais : Rien ne va plus pour les U19
OL - St-Etienne: 0-2. Buts pour St-Etienne: Nordin (19e) et Vogel (24e). Carton rouge à Souici (50e)
OL :
Racioppi - Salte puis Ouazine,( 65e), Dramé, Ngwabije, Nouvel - Grossrieder, Devarrewaere puis Bouchentouf, (82e), Rafia - Cognat (cap.) puis Almeida (46e), Maolida, Kitala
St-Etienne:
Bouallak - Vogel, Souici, Gomis, Rahmani - Camara, Fleury puis Martin-Picho (82e), A.Bangoura - Ghezali puis Aulagnier (73e), Nordin, Rocha-Santos.
Une déception de plus, mais il y a longtemps qu'on ne les compte plus, pour Cris et sa bande, battus samedi dans ce premier derby d'un week-end catastrophe, pros y compris. Depuis la fin de l'automne cet OL là affiche ses limites et ne progresse plus. On se demande si parfois il recule même...
Cinq minutes ont suffi aux Verts pour se mettre à l'abri avant la demi-heure de jeu. Réduits à dix de surcroît par l'expulsion de Souici (50e) ils surent faire ensuite le dos rond devant une équipe lyonnaise tournant elle en rond . Sans solution ou quand elle en eut, la gâchant comme ce pénalty de Kitala arrêté par Bouallak. Le tout sous les yeux de Bernard Diomède le sélectionneur des U18. Triste spectacle. Triste saison! Triste dégringolade au classement. L'OL est désormais 9e. Et comme on doit encore affronter Nice puis Monaco avant de finir à Cannes (par un festival?), bonjour les dégâts futurs!

J24) Samedi 15 avril 2017 :  ASSE-Béziers : 5-0 (4-0)  
Composition : Bouallak - Vogel (Allaigre, 66ème), Da Cruz, Etchebar, Rahmani (Cali, 46ème) - Fleury (Baumel, 46ème), Martin-Pichon, Bangoura A. (Cap) - Valbon, Ghezali, Pesqué.
Buts :
Eriksson da Cruz (29ème), Ghezali 4 (20ème, 35ème, 42ème, 85ème)
Les faits du match : 
Les Verts ont d'emblée mis la pression sur les Biterrois et ont ouvert la marque à la suite d'une passe de Thomas Vogel que Lamine Ghezali s'est emmené côté droit d'une aile de pigeon avant de tromper le gardien avec beaucoup de sérénité (1-0, 20ème). Sur un corner d'Alexandre Valbon, le Capverdien Eriksson Da Cruz a rapidement doublé la mise de la tête (2-0, 29ème). Lamine Ghezali a ensuite mis fin aux espoirs héraultais en validant un triplé avant la pause. L'attaquant stéphanois a d'abord profité d'un long dégagement de Clément Etchebar dans le dos de la défense pour aller gagner son un contre un avec la gardien biterrois (3-0, 35ème) avant d'aller chiper la balle dans les pieds d'un défenseur, d'éliminer le gardien et de pousser la balle au fond des filets (4-0, 42ème).
En deuxième période les Verts ont plus posé le jeu et se sont créés beaucoup d'occasions permettant ainsi au gardien héraultais de se mettre en évidence. En fin de rencontre Baptiste Pesqué décalé côté droit, a délivré une véritable offrande à Lamine Ghezali qui n'a pas laissé passer l'opportunité de réaliser un magnifique quadruplé (5-0, 85ème). 
Alors qu'il ne reste que deux journées, les Stéphanois confortent après cette nette victoire leur troisième place au classement avec un point d'avance sur les Niçois. Le Nice - ASSE du dimanche 14 mai risque de valoir le détour.

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est très positif, en particulier au niveau de l'état d'esprit. Après la victoire dans le derby, on a répété cette semaine aux garçons que dans un parcours de formation il fallait être capable de se créer soi-même sa motivation parfois. Ils l'ont bien fait aujourd'hui. En première période on ne les a pas laissés respirer, on les a poussés à l'erreur et on a fait preuve de spontanéité. On a rectifié certaines choses à la pause pour mieux sortir le ballon et il a fallu beaucoup d'arrêts du gardien de Béziers pour nous empêcher de marquer plus de buts. Ce match confirme la progression des garçons ces dernières semaines, progression liée au travail fourni depuis le début de la saison. On avait à coeur de laver l'affront du match aller et les garçons ont su passer des paroles aux actes. Par rapport aux exigences du haut niveau, je suis content de l'état d'esprit et de la consistance affichés aujourd'hui. Il y a encore de l'enjeu cette saison, on souhaite tous finir troisièmes."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Ce samedi, l'ASSE n'a pas laissé passer l'occasion de conforter sa 3e place au classement. Les Verts ont en effet nettement dominé (5-0) Béziers, dernier du championnat. D’entrée de jeu, la supériorité des Stéphanois est indiscutable. Lamine Ghezali donne l’avantage aux siens (19e). Puis, Fortes Da Luz réalise le break pour les Verts (22e) avant que Lamine Ghezali ne s’offre un doublé (29e). Lamine Ghezali est l'homme de cette première période puisqu'il ajoute un nouveau but  (40e). Les Verts mènent ainsi 4-0 à la mi-temps et Lamine Ghezali a déjà réussi un triplé.

Dès le retour des vestiaires, les Stéphanois haussent encore leur niveau de jeu, étouffant leurs adversaires et développant un jeu de qualité. Le portier de Béziers repousse plusieurs assauts mais ne peut rien sur une ultime tentative de... Lamine Ghezali qui inscrit un quatrième but.

«Nous avons su faire ce qu’il fallait, explique Julien Sablé. Nous étions bien présents dans l’état d’esprit et l’envie. Il n’est jamais facile d’aborder une rencontre comme celle-ci et mes joueurs ont su le faire. Nous avons bien géré la première période et livré une prestation encore meilleure après la pause. »

J25) Dimanche 30 avril 2017 :  ASSE-Ajaccio AC : 0-2 (0-1)  
Composition : Bouallak - Halaimia, Saliba, Etchebar - Grange (Leleu, 74ème), Fleury (cap.), Baumel, Allaigre (Touati, 72ème) - Valbon, Abi, Djouahra (Pesqué, 50ème).
Buts : 
Les faits du match : 
Les U19 très rajeunis (aucun deuxième année) se sont inclinés cet après-midi 2-0 à l'Etrat face à Ajaccio.
Les Verts ont réalisé une bonne entame mais ont vu leur manque d'efficacité puni à la suite d'un centre venu de la gauche dont la trajectoire a été coupée par l'avant-centre corse (0-1, 28ème).
Les Stéphanois ont remis de la pression au retour des vestiaires mais n'ont pas réussi à concrétiser leurs occasions à l'image d'un coup-franc d'Alexandre Valbon sur la barre. Baissant de pied physiquement en fin de rencontre, les Verts ont concédé un deuxième but en contre à l'ultime minute (0-2, 90ème).
Les U19 achèveront leur saison par un périlleux déplacement à Nice samedi 13 mai à 11h00.

La réaction de Julien Sablé
 :
"On aurait voulu gagner le dernier match à domicile. Je suis particulièrement déçu pour les garçons qui vont nous quitter. Le score ne reflète pas la qualité de notre prestation. On a fait deux grosses demi-heures pendant lesquelle on s'est procuré beaucoup d'occasions. Mais le haut niveau c'est l'efficacité dans les deux surfaces. Il y a eu un bon état d'esprit, de belles séquences par moments mais pas d'efficacité."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel : Ce dimanche, à L'Etrat, Julien Sablé a dû aligné un groupe rajeuni, essentiellement formé de U19 1re année et de U17, afin de pallier les absences pour blessure ou suspension.Si les joueurs ont su tenir tête à une solide équipe ajaccienne, il  a manque l'effiacité. L'ASSE a ainsi fini sa saison à domicile par une défaite .
L’entame de match est stéphanoise avec vingt-cinq premières minutes de qualité. Un gros temps fort qui ne va pas permettre au groupe de Julien Sablé de prendre l’avantage. La fin de cette première période tourne même en faveur des Corses qui font preuve de réalisme et ouvrent le score avant la demi-heure de jeu (28e).
Menés à la mi-temps, les Verts vont réagir et livrer de nouveau vingt-cinq minutes abouties. Malheureusement, comme en première période, ils se créent des occasions de revenir au score sans trouver l'ouverture. En fin de match, Ajaccio réussit le break et empoche trois points qui valident leur maintien.
«Le score ne reflète pas la physionomie du match, explique Julien Sablé. Nous avons eu deux gros temps forts dans cette rencontre, mais nous avons manqué d’efficacité. Ajaccio a su être réaliste et la différence physique s’est faite ressentir. Je suis déçu du résultat par rapport à l’énergie et la qualité de jeu proposée. »

J26) Dimanche 14 mai 2017 :  Nice - ASSE : 0-1 (0-1)  
Composition : Bouallak - Halaimia, Fofana, Saliba - Grange, Valbon, Fleury (cap.) (Djouahra, 70ème), Etchebar - Abi, Bengueddoudj (Sabayo, 80ème), Pesqué (Allaigre, 75ème)
But : Valbon (10ème)
Les faits du match : 
Les Verts se sont imposés 1-0 ce midi à Nice en clôture du championnat U19. 
Les Stéphanois ont réalisé une grosse entame de match et ont logiquement ouvert la marque. Sur un corner joué côté droit avec Adrien FleuryAlexandre Valbon a éliminé un adversaire avant de délivrer une frappe enroulée qui a trouvé la lucarne opposée (0-1, 10ème). Les Verts ont ensuite obtenu plusieurs occasions de faire le break mais ont rejoint les vestiaires avec cet avantage minimal.
La deuxième période fut bien plus compliquée, les Niçois mettant la pression dès le retour des vestiaires et se procurant plusieurs opportunités de revenir à la marque. Faute d'avoir converti l'un des contres qu'ils se sont procurés dans le dernier quart d'heure, les Foréziens ont tremblé jusqu'à la dernière seconde mais ont finalement remporté une belle victoire de prestige.
Les troupes de Julien Sablé terminent troisièmes d'un très relevé groupe D.

La réaction de Julien Sablé
 :
"C'est un très beau résultat à l'issue d'un très beau match durant lequel les détails ont tourné en notre faveur. On a fait une très grosse première période, l'une des meilleures de la saison. Les Niçois nous ont fait souffrir après la pause mais on a tenu avec beaucoup de courage et un peu de réussite. On a alterné séquences de haut niveau et moments plus difficiles mais on n'a rien lâché. Nous finissons troisièmes dans un championnat très relevé, c'est conforme à notre niveau."
(Merci à José de Poteaux Carrés)
Compte-rendu du site officiel :  Objectif atteint pour le groupe de Julien Sablé qui souhaitait bien finir sa saison sur une victoire. Ce samedi, les Verts ont dominé l'OGC Nice sur sa pelouse et définitivement acquis la 3e place du championnat. La performance est d'autant plus belle que les Verts ont évolué dans un championnat très homogène.
L’entame de match est de qualité pour l'ASSE, qui bouscule les locaux et se montre menaçante. Les hommes de Julien Sablé vont logiquement prendre l’avantage grâce à Alexandre Valbon, qui marque d’une superbe frappe dans la lucarne (10e). La suite de la première mi-temps restera à l’avantage des Verts, qui ne vont pas réussir à faire le break malgré plusieurs occasions franches.
Au retour des vestiaires, les Niçois affichent une autre détermination. Bien décidés à recoller au score, ils vont se créer de multiples occasions et faire pression sur le gardien stéphanois. Manquant une belle occasion à un quart d’heure de la fin, les Verts vont souffrir jusqu’au coup de sifflet final. Avec solidarité et courage, ils préservent leur avantage pour conclure de belle manière une saison de qualité. Cette 3e place est une belle récompense pour le groupe de Julien Sablé, qui a su relever la tête dans les moments difficiles et faire face à de redoutables adversaires.
«Je suis très satisfait de ce match, confie l’entraîneur stéphanois. Nous avons rencontré une belle équipe et nous réalisons une première mi-temps de qualité. Même si c’était plus compliqué en deuxième période, je suis satisfait de notre match et de cette 3e place. Le groupe a su traverser les mauvaises périodes avec une belle force mentale, ils n’ont pas flanché et sont récompensés ».

Classement final 2016-2017

 

Les buteurs

Pl Equipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 Monaco AS 55 26 17 4 5 0 66 36 0 +30 Ghezali : 8
2 Montpellier H 45 26 14 3 9 0 49 32 0 +17 A.Bangoura, Rocha Santos : 4
3 ASSE 41 26 11 8 7 0 33 22 0 +11 Pesqué : 3
4 Toulouse FC 39 26 11 6 9 0 47 39 0 +8 Abi, Valbon : 2
5 Ajaccio AC 38 26 11 5 10 0 54 48 0 +6 G.Bangoura, Rahmani, W.Gomis, Aulagnier, Rocha-Santos, Fleury, Souici,  Nordin, Vogel, Eriksson Da Cruz : 1
6 Marseille O 38 26 11 5 10 0 40 52 0 -12  
7 Nice OGC 37 26 11 4 11 0 46 37 0 +9  
8 Bastia SC 36 26 11 3 12 0 46 51 0 -5  
9 Nîmes O 36 26 11 3 12 0 35 39 0 -4  
10 Lyon O 35 26 9 8 9 0 48 37 0 +11
11 Colomiers US 33 26 7 12 7 0 31 24 0 +7

Buteurs en Coupe Gambardella

12 Clermont Foot 29 26 7 8 11 0 42 58 0 -16  
13 Cannes AS 29 26 8 5 13 0 36 57 0 -21  
14 Béziers AS 15 26 4 4 18 0 23 64 1 -41  

Les joueurs utilisés 

Nés en 1999 (U19) :


Nés en 2000 (U18) :

 

Nés en 2001 (U17) :